Nokia présente deux nouveaux modèles tactiles bon marché

mardi 25 septembre 2012 11h00
 

HELSINKI (Reuters) - Nokia a présenté mardi deux nouveaux téléphones portables tactiles bon marché, pour renforcer sa présence sur le marché moyenne gamme et mieux fidéliser ses clients.

Le groupe finlandais, en grande difficulté sur le segment haut de gamme des "smartphones" dominé par Apple et Samsung, a précisé anticiper pour le Nokia Asha 308 et le Nokia Asha 309 un prix de vente de quelque 99 dollars, hors taxes et subventions.

Les premières livraisons de ces modèles devraient intervenir au cours du quatrième trimestre 2012.

Selon les analystes financiers, il est essentiel que Nokia propose des modèles autour de 100 dollars pour ne pas être distancé par des fabricants de smartphones bon marché ayant recours au système d'exploitation Android de Google.

Vers 10h50, le titre Nokia avançait de 1,9% à 2,142 euros à Helsinki alors que l'indice regroupant les valeurs technologiques européennes prenait 0,49%.

L'action Nokia accuse toutefois un recul de plus de 40% depuis le début de l'année -repli qui fait suite à une chute plus de 50% en 2011- les investisseurs s'interrogeant sur la pérennité du groupe.

Début septembre, les investisseurs avaient par exemple réservé un accueil glacial à la présentation des nouveaux modèles de la gamme Lumia, des smartphones haut de gamme considérés comme la dernière chance de Nokia de reprendre pied sur ce segment.

Nokia, un temps force dominante de la téléphonie mobile, écoule toujours près d'un million d'appareils par jour. Mais le groupe a accusé sur les 18 derniers mois une perte opérationnelle de trois milliards d'euros et est en passe de supprimer des dizaines de milliers d'emplois.

"Les nouveaux Asha sont cruciaux pour protéger Nokia d'une rafale d'alternatives à bas coûts fonctionnant sur Android", a déclaré Geoff Blaber, analyste chez CCS Insight.

Nokia a également annoncé ce mardi la suppression de 725 emplois dans son usine sud-coréenne dans le cadre de son programme mondial de réduction des coûts.

Tarmo Virki; Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison