Le directeur général de Nokia sous pression

mercredi 19 septembre 2012 15h26
 

par Tarmo Virki et Harro Ten Wolde

HELSINKI/FRANCFORT (Reuters) - Stephen Elop, le directeur général de Nokia, n'a que quelques mois pour prouver que sa stratégie est la bonne, mais il y a peu de chances que le nouveau smartphone du groupe finlandais séduise les clients d'Apple ou de Samsung.

Stephen Elop a jusqu'à début 2013 pour montrer qu'il a eu raison de choisir Microsoft et son système d'exploitation mobile Windows Phone ou ses jours à la tête du groupe déficitaire seront comptés, estiment investisseurs et analystes.

Nokia vend encore quasiment un million de téléphones par jour mais les analystes voient le Lumia 920 perdre la bataille contre l'iPhone 5 d'Apple pendant la période des fêtes de fin d'année.

"Elop n'a pas su séduire les clients et c'est ce qui compte. On peut toujours dire qu'il n'a pas eu assez de temps, mais il est en poste depuis deux ans. Il n'est que temps", affirme Magnus Rehle du cabinet Greenwich Consulting.

L'heure de vérité pour Stephen Elop a sonné début septembre, quand Nokia a lancé ses premiers modèles équipés de Windows Phone 8.

Stephen Elop a assuré que ces nouveaux combinés séduiraient mais le Lumia 920 s'avère n'être qu'une nouvelle version d'un téléphone précédent et l'action Nokia a dévissé durant la présentation de ses nouveaux appareils, perdant près d'un quart de sa valeur en deux séances.

Si le titre a regagné du terrain depuis (aux alentours de 2,20 euros), dans un contexte de reprise des marchés, il reste en deçà de son cours avant le lancement.

De solides ventes de fin d'année pourraient aider Stephen Elop mais les investisseurs doutent que cela arrive.   Suite...

 
<p>Stephen Elop lors de la pr&eacute;sentation des premiers combin&eacute;s Nokia &eacute;quip&eacute;s du syst&egrave;me d'exploitation mobile de Microsoft Windows Phone 8, au d&eacute;but du mois. Le directeur g&eacute;n&eacute;ral du groupe finlandais n'a que quelques mois pour prouver que sa strat&eacute;gie est la bonne mais il est peu probable que le nouveau smartphone de l'ex-num&eacute;ro un des t&eacute;l&eacute;phones portables, le Lumia 920, s&eacute;duise les clients d'Apple ou de Samsung. /Photo prise le 5 septembre 2012/REUTERS/Brendan McDermid</p>