La CE a des griefs sur le rachat d'Orange Autriche

jeudi 13 septembre 2012 14h22
 

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne va émettre des griefs sur le rachat d'Orange Autriche par Hutchison 3G en estimant que cette opération de 1,3 milliard d'euros nuira à la concurrence, en dépit des concessions proposées par les deux groupes, a-t-on appris jeudi d'une source proche du dossier.

L'exécutif européen, qui examine la transaction depuis le mois de juin, craint que le rachat de la filiale de France Télécom ait pour effet une hausse des tarifs en ramenant le nombre d'opérateurs de téléphonie mobile de quatre à trois en Autriche, a-t-on précisé.

Hutchison, le troisième opérateur mobile sur le marché autrichien, filiale du groupe hongkongais Hutchison Whampoa, a offert le mois dernier de laisser ses concurrents utiliser son réseau pour stimuler la concurrence mais cette concession a été jugée insuffisante.

"La Commission devrait envoyer un communiqué de griefs sous peu", a déclaré la source qui n'a pas souhaité être nommée.

Les communiqués de griefs énumèrent les réserves de la Commission concernant l'impact des opérations de fusion ou d'acquisition sur la concurrence et sur le consommateur.

Foo Yun Chee, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand

 
<p>Selon une source, la Commission europ&eacute;enne va &eacute;mettre des griefs sur le rachat d'Orange Autriche par Hutchison 3G en estimant que cette op&eacute;ration de 1,3 milliard d'euros nuira &agrave; la concurrence, en d&eacute;pit des concessions propos&eacute;es par les deux groupes. /Photo d'archives/REUTERS/Heinz-Peter Bader</p>