Record de messages sur Twitter pour le discours d'Obama

vendredi 7 septembre 2012 23h41
 

LOS ANGELES (Reuters) - Le discours de Barack Obama en clôture de la convention du Parti démocrate aux Etats-Unis a entraîné une avalanche de messages sur Twitter, qui n'avait jamais connu une telle effervescence pour un événement politique.

L'intervention du président américain jeudi a généré 52.756 tweets par minute une fois terminée, un record selon Twitter.

Pendant le discours lui-même, aucun autre orateur n'a suscité autant de réactions à la minute, à la convention démocrate comme à la convention républicaine une semaine plus tôt.

L'activité la plus intense sur Twitter est survenue lorsque Barack Obama a déclaré: "Je ne suis plus seulement le candidat, je suis le président".

Le dernier jour de la convention démocrate jeudi a provoqué quatre millions de tweets, soit environ le même nombre que pour l'ensemble de la convention républicaine.

L'équipe de campagne de Barack Obama attache une grande importance aux réseaux sociaux sur internet pour tenter d'attirer les jeunes électeurs.

Robert Thompson, spécialiste des médias à l'université de Syracuse, a constaté que le discours du président était une succession de séquences de sept minutes idéales pour une diffusion sur internet.

"Il s'est exprimé dans des séquences parfaites pour YouTube", dit Robert Thompson.

Les premiers chiffres des audiences télévisées montrent que le discours de Barack Obama a été suivi par un total de 29,2 millions de téléspectateurs. Ces chiffres ne sont pas définitifs.

Le discours de Mitt Romney, son adversaire à l'élection présidentielle du 6 novembre, lors de la convention républicaine a réuni 30,3 millions de téléspectateurs.

Nichola Groom, Bertrand Boucey pour le service français

 
<p>Le discours de Barack Obama en cl&ocirc;ture de la convention du Parti d&eacute;mocrate aux Etats-Unis a entra&icirc;n&eacute; une avalanche de messages sur Twitter, qui n'avait jamais connu une telle effervescence pour un &eacute;v&eacute;nement politique. L'intervention du pr&eacute;sident am&eacute;ricain jeudi a g&eacute;n&eacute;r&eacute; 52.756 tweets par minute une fois termin&eacute;e. /Photo prise le 6 septembre 2012/REUTERS/Steve Nesius</p>