Apple réduirait sa commande puces mémoire auprès de Samsung

vendredi 7 septembre 2012 10h43
 

SEOUL (Reuters) - Apple a réduit le volume de commandes de puces mémoire pour son nouvel iPhone auprès de Samsung Electronics, à la fois son principal fournisseur de composants et son principal concurrent, a dit vendredi une source proche du dossier.

Le géant américain, qui vient de remporter une bataille juridique contre le groupe sud-coréen, veut diversifier ses lignes d'approvisionnement de composants, mais Samsung reste sur la liste des premiers fournisseurs du nouvel iPhone, qui devrait être présentée le 12 septembre.

Samsung, dont la gamme Galaxy concurrence frontalement les iPhone et les iPad d'Apple, fournit des puces mémoire DRAM et des mémoires flash NAND pour ces mêmes iPhone et iPad (ainsi que pour les iPod).

Selon le Korean Economic Daily, Apple a rayé Samsung de la liste de premiers fournisseurs du nouvel iPhone, au bénéfice des japonais Toshiba et Elpida et d'un autre sud-coréen SK Hynix.

"Samsung est toujours sur la liste des fournisseurs initiaux de puces mémoire (pour le nouvel iPhone). Mais les commandes d'Apple suivent une tendance baissière et Samsung compense ce repli auprès d'autres, notamment l'activité terminaux mobiles de Samsung lui-même", a dit la source à Reuters.

Le 25 août, la justice américaine a condamné Samsung à verser 1,051 milliard de dollars à Apple pour violation de brevets des fameux iPhone et iPad.

Miyoung Kim, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>Apple a r&eacute;duit le volume de commandes de puces m&eacute;moire pour son nouvel iPhone aupr&egrave;s de Samsung Electronics, &agrave; la fois son principal fournisseur de composants et son principal concurrent, indique vendredi une source proche du dossier. /Photo prise le 3 septembre 2012/REUTERS/Aly Song</p>