Nokia baisse les prix de ses modèles Windows les plus anciens

jeudi 6 septembre 2012 16h44
 

HELSINKI (Reuters) - Nokia a fortement abaissé les prix de vente de ses modèles actuels de "smartphones" équipés du système Windows, a-t-on appris de plusieurs sources du secteur au lendemain de la présentation des futures versions de la gamme Lumia, accueillies avec scepticisme par les observateurs.

Deux sources ont déclaré à Reuters que le groupe finlandais, ex-numéro un mondial des téléphones portables aujourd'hui distancé par la concurrence, avait réduit d'environ 15% le prix du Lumia 800, un modèle de milieu de gamme sous Windows, et appliqué des réductions similaires à d'autres modèles.

A la Bourse d'Helsinki, l'action Nokia continuait de chuter jeudi, abandonnant 5,68% à 1,875 euro en milieu d'après-midi, après avoir perdu 13% la veille.

Les analystes n'ont pas été convaincus par la capacité des nouveaux modèles présentés mercredi, les Lumia 920 et 820, qui seront dotés du système d'exploitation Windows 8 de son partenaire Microsoft, à relancer les ventes du groupe sur le segment aujourd'hui stratégique des "smartphones", dominé par Apple et Samsung Electronics.

Nokia n'a pas précisé les dates de commercialisation des nouveaux modèles.

Le cabinet d'études CCS Insight, qui suit en permanence les prix du marché, a confirmé la baisse de prix des modèles actuels, expliquant qu'elle était nécessaire pour soutenir les ventes des Lumia 800 et 900 jusqu'à la mise sur le marché de leurs successeurs.

Une telle mesure devrait peser sur les résultats financiers de Nokia, notamment en septembre et en octobre, les analystes ne s'attendant pas à ce que les nouveaux modèles contribuent aux résultats avant novembre.

Deutsche Bank, Société générale et S&P Equity Research sont passés à la vente sur la valeur après la présentation de mercredi.

"Nous pensons que Nokia aura du mal à regagner suffisamment de parts de marché avec les terminaux Windows pour compenser la pression croissante qu'exerceront en 2013 les terminaux Android à bas prix sur son activité Mobile Phone", explique Kai Korschelt, analyste de Deutsche Bank, dans une note.

Les prix de vente des smartphones équipés du système d'exploitation Android de Google sont tombés sous le seuil de 100 dollars (79 euros).

Tarmo Virki, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>Nokia, ex-num&eacute;ro un mondial des t&eacute;l&eacute;phones portables aujourd'hui distanc&eacute; par la concurrence, a r&eacute;duit d'environ 15% le prix du Lumia 800, un mod&egrave;le de milieu de gamme sous Windows, et appliqu&eacute; des r&eacute;ductions similaires &agrave; d'autres mod&egrave;les. /Photo d'archives/REUTERS/Paul Hackett</p>