Le discours de Michelle Obama emballe les réseaux sociaux

mercredi 5 septembre 2012 23h01
 

LOS ANGELES (Reuters) - Le discours de Michelle Obama lors de la convention démocrate a emballé les réseaux sociaux, dopant la cote de son mari Barack Obama sur internet à deux mois de l'élection du 6 novembre où il tentera d'être réélu à la présidence des Etats-Unis.

Les premiers chiffres d'audience télévisée indiquent que près de 11,1 millions de personnes ont suivi sur les trois chaînes américaines gratuites le discours prononcé par la Première dame à Charlotte, en Caroline du Nord, un chiffre comparable à celui qu'avait obtenu la semaine dernière Ann Romney, lors de la convention républicaine qui a officialisé la candidature de son mari Mitt Romney.

En revanche, Michelle Obama a battu tous les records sur internet. D'innombrables utilisateurs de Twitter se demandaient - et l'espéraient - si elle serait un jour elle-même candidate à la fonction suprême.

Selon Twitter, 28.000 tweets étaient rédigés à la minute à la fin de son discours. C'est le double que ce qu'avait obtenu Mitt Romney lors de son discours à la convention républicaine de Tampa, et plus de quatre fois le score d'Ann Romney.

Wolf Blitzer, le présentateur de CNN, a dit que la femme du président américain n'avait pas seulement marqué un "home-run" mais "remporté le Grand Chelem".

Mark Iafrate, de l'institut de veille internet General Sentiment, a indiqué que Michelle Obama était "la personne la plus citée de la convention démocrate" sur la Toile, derrière le président lui-même.

Les instituts de sondage continuent de donner les deux candidats à la présidence des Etats-Unis au coude-à-coude à deux mois de l'élection.

Jill Serjeant, Baptiste Bouthier pour le service français

 
<p>Le discours de Michelle Obama lors de la convention d&eacute;mocrate a emball&eacute; les r&eacute;seaux sociaux, dopant la cote de son mari sur internet &agrave; deux mois de l'&eacute;lection pr&eacute;sidentielle am&eacute;ricaine du 6 novembre. Selon Twitter, 28.000 tweets &eacute;taient r&eacute;dig&eacute;s &agrave; la minute &agrave; la fin de son discours, soit le double que ce qu'avait obtenu son rival Mitt Romney, et plus de quatre fois le score de son &eacute;pouse Ann. /Photo prise le 4 septembre 2012/REUTERS/Jim Young</p>