Iliad dépasse les attentes, 3,6 millions d'abonnés mobiles

vendredi 31 août 2012 11h09
 

par Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - La nouvelle offre mobile d'Iliad a conquis un million d'abonnés au deuxième trimestre pour s'adjuger plus de 5% du marché français en l'espace de six mois et vise les 15% à moyen terme.

Le fournisseur d'accès à internet a également enregistré une forte progression de son activité dans le fixe, ce qui lui permet d'afficher des résultats semestriels supérieurs aux attentes du marché, salués en Bourse vendredi par une vive hausse du titre.

A 10h02, le titre avance de 4,27% à 125,80 euros, en tête des hausses de l'indice SBF 120, qui progresse de 0,35% dans le même temps.

"C'est le meilleur semestre de l'histoire de Free en termes de recrutements", a déclaré le directeur financier Thomas Reynaud lors d'un entretien accordé à Reuters.

"On bénéficie désormais de notre nouveau statut d'opérateur intégré fixe-mobile avec des synergies de coûts, des synergies de revenus", a-t-il ajouté.

Sur les six premiers mois de l'année, le groupe signe un bond de 39% de son chiffre d'affaires à 1,44 milliard d'euros. L'Ebitda est resté stable à 417 millions d'euros, tandis que le résultat net a chuté de 45% à 80 millions sous l'effet des investissements liés au lancement de Free mobile.

Le marché tablait en moyenne sur un chiffre d'affaires de 1,36 milliard, un Ebitda de 370 millions et un résultat net de 71 millions, selon un consensus cité par les analystes de Goldman Sachs.

Lancé le 10 janvier, le quatrième entrant a séduit 3,6 millions d'abonnés en près de six mois, soit 5,4% du marché du mobile, grâce à deux offres à prix cassés: un forfait de base à deux euros et un illimité à 19,99 euros par mois.   Suite...

 
<p>Xavier Niel, fondateur d'Iliad (&agrave; gauche) et le directeur financier du groupe Thomas Reynaud. Le fournisseur d'acc&egrave;s &agrave; internet a conquis un million d'abonn&eacute;s au deuxi&egrave;me trimestre avec sa nouvelle offre mobile pour s'adjuger plus de 5% du march&eacute; fran&ccedil;ais en l'espace de six mois, et vise les 15% &agrave; moyen terme. Lanc&eacute; le 10 janvier, le quatri&egrave;me entrant sur le march&eacute; mobile a s&eacute;duit 3,6 millions d'abonn&eacute;s en pr&egrave;s de six mois. /Photo prise le 8 mars 2012/REUTERS/Charles Platiau</p>