Nouvelle proposition de restructuration d'Elpida

mardi 14 août 2012 09h22
 

TOKYO (Reuters) - Des créanciers obligataires d'Elpida Memory ont soumis leur propre proposition de restructuration du fabricant de mémoires qui a fait faillite, faisant pression sur l'américain Micron Technology à améliorer son OPA.

Ces créanciers, qui jugent l'offre de Micron trop faible, proposent de prêter 30 milliards de yens (383 millions de dollars) à Elpida pour l'aider à se restructurer.

La proposition des créanciers valorise Elpida plus de 300 milliards de yens, alors que Micron veut racheter le fabricant de mémoire 60 milliards de yens et verser à ses créanciers un total de 140 milliards de yens en versements annuels jusqu'en 2019.

"L'objectif réel des créanciers obligataires et de maximiser le rendement de leur investissement. Ils ne veulent pas contrôler la société", dit un analyste. "Mais il y a une petite chance que ces créanciers l'emportent car il semble que d'autres créanciers n'apprécient guère que Micron ait le droit exclusif de racheter Elpida".

Micron doit en principe présenter au tribunal son propre plan de restructuration d'Elpida le 21 août. La proposition des créanciers obligataire doit recevoir l'aval de la justice avant d'être soumise au vote de l'ensemble des créanciers.

Elpida, dernier fabricant japonais de mémoires DRAM, a déposé son bilan en février, affecté par la vigueur du yen et une baisse des prix dans un contexte de fléchissement de la demande mondiale de PC.

Junko Fujita, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Cyril Altmeyer

 
<p>Des cr&eacute;anciers obligataires d'Elpida Memory ont soumis leur propre proposition de restructuration du fabricant de m&eacute;moires qui a fait faillite, faisant pression sur l'am&eacute;ricain Micron Technology &agrave; am&eacute;liorer son OPA. /Photo prise le 24 avril 2012/REUTERS/Toru Hanai</p>