Samsung va lancer le nouveau Galaxy Note avant l'iPhone d'Apple

vendredi 3 août 2012 10h31
 

SEOUL (Reuters) - Samsung Electronics prévoit de dévoiler la nouvelle version de son Galaxy Note, un appareil à mi-chemin entre une tablette et un smartphone, le 29 août, deux semaines avant la possible présentation du nouvel iPhone d'Apple.

"Nous prévoyons de dévoiler le prochain Galaxy lors de la conférence Samsung Mobile Unpacked à Berlin le 29 août", a déclaré un porte-parole du groupe sud-coréen vendredi, sans autres précisions.

La conférence du "déballage mobile" de Samsung se tiendra deux jours avant l'ouverture de l'IFA, le plus important salon de l'électronique grand public en Europe.

Selon les médias sud-coréens, le nouveau Galaxy Note pourrait être équipé d'un écran "incassable" de 5,5 pouces (13,97 cm), contre 5,3 pouces (13.46 cm) pour le modèle actuel.

La deuxième génération du Galaxy Note disposerait également d'un processeur plus rapide et d'un meilleur appareil photo.

Samsung a ravi à Apple, l'année dernière, la place de numéro un mondial sur le segment des smartphones.

Des analystes s'attendent à ce qu'Apple dévoile le prochain iPhone en octobre, mais selon une source proche du dossier le groupe à la pomme devrait tenir une conférence de presse le 12 septembre pour le lancement d'"un produit majeur".

Les deux groupes, qui s'accusent mutuellement de violation de brevets, sont actuellement devant la justice aux Etats-Unis dans le cadre d'un procès considéré comme l'un des plus importants jamais tenus en matière de propriété industrielle.

Hyunjoo Jin, Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

 
<p>Installation du stand Samsung au salon de l'&eacute;lectronique &agrave; Las Vegas, en janvier dernier. Le groupe sud-cor&eacute;en pr&eacute;voit de d&eacute;voiler la nouvelle version de son appareil mi-tablette mi-smartphone, le Galaxy Note, le 29 ao&ucirc;t, soit deux semaines avant la possible pr&eacute;sentation du nouvel iPhone d'Apple. /Photo prise le 8 janvier 2012/REUTERS/Steve Marcus</p>