Prévision annuelle relevée pour Activision Blizzard

vendredi 3 août 2012 00h07
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Activision Blizzard, filiale de Vivendi, numéro un mondial de l'édition de jeux vidéo, a relevé jeudi sa prévision annuelle après avoir enregistré des ventes meilleures qu'attendu de son dernier titre phare, Diablo III.

Le succès de Diablo III, qui a accumulé plus de 10 millions de joueurs depuis son lancement au mois de mai, a contrebalancé la poursuite de la perte d'abonnés de sa franchise World of Warcraft (WoW), poule aux oeufs d'or d'Activision Blizzard.

Le jeu massivement multijoueurs ne comptait plus que 9,1 millions d'abonnés au deuxième trimestre contre 10,2 millions au premier trimestre.

De nombreux anciens abonnés de WoW privilégient désormais les franchises en "free-to-play", qui ne nécessitent pas d'abonnement régulier mais qui fournissent des avantages supplémentaires aux joueurs en l'échange de paiements ponctuels.

Cette annonce a fait plonger de 4% le cours du titre de Blizzard dans les transactions d'après-Bourse.

Le groupe a dit s'attendre à dégager un bénéfice par action de 99 cents cette année, alors qu'il tablait jusqu'à présent sur 95 cents. Sa prévision de chiffre d'affaires a quant à elle été relevée à 4,64 milliards de dollars contre 4,5 milliards.

"Nous avons relevé notre objectif pour l'année essentiellement en raison de la surperformance de Diablo III", a déclaré le directeur général d'Activision Blizzard dans un entretien.

Pour le deuxième trimestre, les résultats sont ressortis en baisse mais meilleurs qu'attendu.

Le chiffre d'affaires a reculé de 6% à 1,08 milliard contre 1,15 milliard un an auparavant. Le bénéfice net est quant à lui ressorti à 185 millions de dollars, un plongeon de 45%, contre 335 millions de dollars un an auparavant.

Le bénéfice ajusté des reports des recettes digitales et autres éléments exceptionnels s'est inscrit en hausse de 90%, 20 cents par action, alors que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S attendaient 12 cents sur cette base.

Malathi Nayak, Nicolas Delame pour le service français

 
<p>Bobby Kotick, directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Activision Blizzard. Le num&eacute;ro un mondial de l'&eacute;dition de jeux vid&eacute;o, filiale de Vivendi, a relev&eacute; sa pr&eacute;vision annuelle apr&egrave;s avoir enregistr&eacute; des ventes meilleures qu'attendu de son dernier titre phare, Diablo III. /Photo prise le 12 juillet 2012/Reuters/Jim Urquhart</p>