Amazon défie Apple avec son propre service de musique en "cloud"

mardi 31 juillet 2012 22h32
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Amazon a dévoilé mardi un service de copie de musique en "cloud" permettant de détecter des fichiers de musique sur un ordinateur et d'en sauvegarder une version accessible sur internet, dans l'espoir de mieux rivaliser avec le service iTunes d'Apple.

Pour ce nouveau service, Amazon a conclu des accords de licence avec des centaines de labels et distributeurs de musique, dont Sony Music Entertainment, EMI Music, Vivendi Universal Music Group et Warner Music Group.

Amazon reprend ainsi l'offensive face à Apple, qui a présenté l'an dernier son propre service de copie et de stockage de musique en ligne, iTunes Match.

L'initiative montre également combien Amazon empiète sur le terrain de la firme à la pomme. Le numéro un mondial du commerce en ligne avait déjà créé la surprise l'an dernier en commercialisant sa propre tablette, le Kindle Fire, au format et surtout au prix réduits par rapport à l'iPad.

Amazon a précisé mardi qu'il copiera toutes les chansons achetées sur son site de commerce en ligne et les stockera gratuitement.

Le service copiera également jusqu'à 250 fichiers de musique extraits de CD ou achetés sur Internet. Au-delà, pour 24,99 dollars par an, le service permettra de copier et stocker jusqu'à 250.000 fichiers de musique.

Les utilisateurs pourront alors écouter leurs fichiers stockés à distance sur leur Kindle Fire, par le biais d'une application Amazon installée sur leur smartphone, leur iPod Touch, tablette Android ou à partir de leur PC, à l'aide d'une simple connexion internet.

Alistair Barr, Natalie Huet pour le service français

 
<p>Le fondateur et PDG d'Amazon, Jeff Bezos. Amazon a d&eacute;voil&eacute; mardi un service de copie de musique en "cloud" permettant de d&eacute;tecter des fichiers de musique sur un ordinateur et d'en sauvegarder une version accessible sur internet, dans l'espoir de mieux rivaliser avec le service iTunes d'Apple. /Photo d'archives/REUTERS/Shannon Stapleton</p>