Apple et Samsung au tribunal pour un procès crucial

dimanche 29 juillet 2012 16h34
 

par Dan Levine et Poornima Gupta

SAN FRANCISCO (Reuters) - Adversaires depuis longtemps sur le marché mondial des téléphones portables, Apple et Samsung Electronic s'affrontent à partir de lundi devant un tribunal californien pour un procès considéré comme l'un des plus importants jamais tenus en matière de propriété industrielle.

Les audiences se dérouleront dans un tribunal de San Jose, en Californie, à quelques kilomètres seulement du siège social d'Apple.

L'enjeu est colossal pour les deux géants de la haute technologie: Samsung pourrait se voir interdire de commercialiser sa gamme de "smartphones" Galaxy et ses tablettes informatiques aux Etats-Unis tandis qu'Apple mettra à l'épreuve sa stratégie mondiale de brevets. Les deux camps se réclament mutuellement des dommages et intérêts.

Apple et Samsung représentent à eux deux plus de la moitié des ventes mondiales de smartphones mais si le groupe américain a été pionnier de ce segment, le sud-coréen en est aujourd'hui le numéro un.

Apple a porté plainte l'an dernier contre Samsung au tribunal de San Jose, en accusant son concurrent d'avoir copié son iPhone et son iPad pour développer ses téléphones et ses tablettes. Sa cible a contre-attaqué sur le terrain judiciaire et depuis, les deux campas ont porté le dossier devant la justice d'une dizaine d'autres pays.

Lors du procès de San Jose, Apple réclamera au moins 2,3 milliards de dollars (1,9 milliard d'euros) de dommages et intérêts. Mais la juge Lucy Koh, qui présidera les débats, peut tripler ce montant si elle conclut que Samsung a délibérément violé les brevets déposés par le groupe à la pomme.

Ce conflit juridique est suivi de près par d'autres grands noms du secteur: des entreprises comme Microsoft, IBM, Nokia et Research In Motion, le concepteur du Blackberry, ont engagé des procédures dans le but d'empêcher que soit dévoilé lors du procès le contenu de certains de leurs propres accords de de licence de propriété intellectuelle.

Une défaite de Samsung pourrait aboutir à une interdiction permanente de vente de certains de ses produits, y compris son modèle phare actuel, le Galaxy S III, explique Nick Rodelli, avocat et conseil d'investisseurs institutionnels pour CFRA Research.   Suite...

 
<p>Adversaires depuis longtemps sur le march&eacute; mondial des t&eacute;l&eacute;phones portables, Apple et Samsung Electronic s'affrontent &agrave; partir de lundi devant un tribunal californien pour un proc&egrave;s consid&eacute;r&eacute; comme l'un des plus importants jamais tenus en mati&egrave;re de propri&eacute;t&eacute; industrielle. /Photo d'archives/REUTERS/Jo Yong-Hak</p>