Apple évalue son préjudice face à Samsung à 2,525 milliards

mardi 24 juillet 2012 18h32
 

(Reuters) - Apple estime, dans une plainte déposée mardi en Californie, être en droit de réclamer 2,525 milliards de dollars (2,093 milliards d'euros) de dommages et intérêts à Samsung Electronics dans la féroce bataille de brevets que se livrent les deux géants de l'électronique dans les smartphones et les tablettes numériques.

Samsung a répliqué quelques minutes plus tard en déclarant que son rival tentait "d'étouffer une concurrence légitime et de limiter le choix du consommateur en protégeant son chiffre d'affaire historiquement exorbitant".

Le groupe sud-coréen estime, lui, qu'Apple devrait payer pour l'utilisation de brevets lui appartenant et sans lesquels le groupe américain n'aurait jamais réussi dans l'industrie des télécoms.

Dans sa plainte déposée devant une cour fédérale de San José, la firme à la pomme estime que la société sud-coréenne devrait lui verser un "montant substantiel d'indemnités" pour avoir illégalement "choisi de (lui) faire concurrence en copiant Apple".

La firme de Cupertino (Californie) ajoute que cela a permis à Samsung de lui ravir la place de premier fabricant mondial de smartphones en s'arrogeant au passage "des milliards de dollars de bénéfices" et coûtant quelque 500 millions de dollars au créateur de l'iPhone.

Une audience de médiation sur la valeur des brevets et sur les droits réclamés par chacune des deux sociétés ayant échoué la semaine dernière, Apple et Samsung sont attendus le 30 juillet prochain devant le juge du district de Californie du Nord, Lucy Koh.

Les deux groupes s'accusent mutuellement de vol de technologies utilisées dans leurs tablettes et smartphones, notamment dans des modèles équipés du système d'exploitation Android de Google que le sud-coréen a installé sur ces appareils les plus populaires.

Des procédures judiciaires sont en cours dans plusieurs pays, dont l'Allemagne, l'Australie.

L'une des questions au coeur du litige est la valeur "équitable" à accorder, entre concurrents, à des brevets essentiels devenus des normes, comme la manipulation d'écrans tactiles, avec un doigt ou plusieurs, certains juges rechignant de fait à trancher sur le sujet.

Jonathan Stempel, Patrice Mancino pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

 
<p>Apple compte r&eacute;clamer 2,525 milliards de dollars (2,093 milliards d'euros) de dommages et int&eacute;r&ecirc;ts &agrave; Samsung Electronics dans la f&eacute;roce bataille de brevets que se livrent les deux g&eacute;ants de l'&eacute;lectronique dans les smartphones et les tablettes num&eacute;riques. /Photo prise le 4 juillet 2012/REUTERS/Woohae Cho</p>