Philips profite des progrès de ses restructurations

lundi 23 juillet 2012 12h44
 

par Roberta Cowan

AMSTERDAM (Reuters) - Philips Electronics a publié lundi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, grâce entre autres à la hausse de ses ventes d'équipements médicaux et d'ampoules basse consommation, des résultats qui illustrent l'efficacité de sa restructuration.

Le numéro un européen de l'électronique grand public, également numéro un mondial de l'éclairage et membre du trio de tête mondial des équipements hospitaliers, a annoncé qu'il étudierait différentes options stratégiques pour son activité d'équipements audio et vidéo, l'une des dernières à être restructurées.

L'an dernier, Philips avait vu ses comptes plombés par la hausse des prix des matières premières, la dégradation de la confiance des consommateurs, le ralentissement des marchés de la construction et la réduction des dépenses publiques, ces deux facteurs ayant affecté ses activités d'éclairage et de santé.

Son directeur général Frans van Houten, qui venait de prendre la tête du groupe, a dû assumer deux avertissements sur résultats en un an, redéfinir les objectifs financiers, supprimer des milliers d'emplois, remanier l'équipe de direction et céder finalement la division de téléviseurs.

Lundi, il s'est dit confiant dans la capacité de Philips à atteindre les objectifs fixés pour 2013.

"L'économie dans son ensemble n'est pas favorable, mais nous avons observé de la croissance en Russie, au Moyen-Orient, en Asie et aux Etats-Unis", a-t-il dit aux journalistes.

Les analystes, qui espéraient une poursuite du redressement après les résultats solides du premier trimestre, ont salué les chiffres publiés lundi.

"Les résultats du deuxième trimestre sont très bons, ils dépassent les attentes à tous les niveaux, notamment celui du bénéfice avant impôt, intérêts et amortissements (Ebita), tiré par l'ensemble des trois divisions mais particulièrement par la santé", résume Sjoerd Ummels, analyste d'ING.   Suite...

 
<p>Le directeur g&eacute;n&eacute;ral de Philips, Frans van Houten. Au deuxi&egrave;me trimestre, le groupe a r&eacute;alis&eacute; un chiffre d'affaires de 5,9 milliards d'euros, contre 5,592 attendus dans le consensus Reuters. /Photo d'archives/ REUTERS/Paul Vreeker/United Photos</p>