Verizon gagne plus de clients qu'attendu au 2e trimestre

jeudi 19 juillet 2012 15h45
 

(Reuters) - Verizon Communications a annoncé jeudi une hausse de son bénéfice trimestriel et dit avoir gagné ces trois derniers mois plus de nouveaux clients qu'attendu par Wall Street.

Sa coentreprise avec Vodafone, Verizon Wireless, a gagné 888.000 nouveaux abonnés net au deuxième trimestre, un tiers de plus que la moyenne des estimations de sept analystes.

Cette croissance, le premier opérateur mobile des Etats-Unis l'a sans doute obtenue aux dépens de ses concurrents Sprint Nextel et T-Mobile USA en particulier, estime Kevin Roe, analyste de Roe Equity Research.

"C'est un chiffre formidable", a-t-il ajouté en soulignant que selon les estimations de Wall Street, la croissance du nombre d'abonnés du numéro deux du marché, AT&T, ne devrait même pas représenter la moitié de celle affichée par Verizon.

Au deuxième trimestre, ce dernier a réalisé un bénéfice de 1,83 milliard de dollars (1,49 milliard d'euros), soit 64 cents par action, contre 1,61 milliard (57 cents/action) sur la période correspondante l'an dernier. Ces chiffres sont en ligne avec le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires trimestriel du groupe a atteint 28,552 milliards de dollars contre 27,54 milliards l'an dernier et 28,558 milliards attendus.

Verizon s'estime en bonne voie pour atteindre son objectif d'une hausse à deux chiffres de son bénéfice annuel.

Sa marge dans les services mobiles, sur la base de l'Ebitda (bénéfice avant impôt, intérêts, dépréciation et amortissement), ressort à 49% alors que quatre analystes l'attendaient en moyenne à un peu plus de 47%.

Le groupe prévoit une poursuite de la hausse de ses marges dans le mobile au second semestre.

L'action cédait 2,1% en début de séance à la Bourse de New York alors que l'indice Standard & Poor's 500 gagnait 0,23%. Le titre avait auparavant gagné plus de 14% depuis le début de l'année.

Sinead Carew, Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

 
<p>Verizon Wireless, coentreprise de Verizon et de Vodafone, a gagn&eacute; 888.000 nouveaux abonn&eacute;s net au deuxi&egrave;me trimestre, un tiers de plus que la moyenne des estimations des analystes. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid</p>