La trésorerie de Nokia résiste malgré une lourde perte

jeudi 19 juillet 2012 13h20
 

HELSINKI (Reuters) - Nokia a subi au deuxième trimestre une perte un peu moins élevée qu'on ne le craignait et sa trésorerie était plus élevée que prévu fin juin même si le groupe continue de perdre des parts de marché au profit d'Apple et Samsung Electronics.

L'action Nokia, qui a perdu autour de 80% depuis février 2011, lorsque le fabricant de téléphones portables a décidé de renoncer à son propre système d'exploitation pour smartphones au profit de Windows, gagnait près de 14% après l'annonce de ces résultats.

Le groupe finlandais a publié une perte ajustée par action de 0,08 euro au titre de la période avril-juin, alors que le consensus la donnait à 0,09 euro.

Sa trésorerie s'élevait à 4,2 milliards d'euros fin juin, soit un demi-milliard de plus qu'attendu.

"Après une série de mauvaises nouvelles qui paraissait ne jamais devoir s'interrompre, ces résultats apportent une lueur d'espoir à Nokia", dit Nick Dillon, analyste d'Ovum.

Entre début avril et fin juin, les trois grandes agences de notation ont déclassé Nokia en catégorie spéculative ("junk"), tandis que le constructeur lui-même lançait deux avertissements sur résultats et annonçait qu'il comptait supprimer 20% de ses emplois.

Nokia, qui s'est laissé largement distancer sur le segment des smartphones, tente de refaire son retard avec sa gamme Lumia, équipée du système d'exploitation Windows de Microsoft. Mais le succès de ces modèles est très relatif, les consommateurs leur préférant l'iPhone d'Apple ou des combinés utilisant le système d'exploitation Android de Google.

Nokia a vendu quatre millions de combinés Windows au deuxième trimestre, soit près de deux fois plus qu'au trimestre précédent, alors qu'Apple devrait avoir écoulé 30 millions d'iPhone sur la période et Samsung 50 millions d'unités de ses différents modèles.

Le chiffre d'affaires du finlandais, à 7,542 milliards d'euros, accuse une chute de 19% sur un an mais progresse de 3% par rapport aux trois premiers mois de l'année.

Tarmo Virki, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand

 
<p>Nokia a fait &eacute;tat jeudi d'une lourde perte trimestrielle mais aussi d'un niveau de tr&eacute;sorerie plus &eacute;lev&eacute; qu'attendu, salu&eacute; par une forte hausse de son action en Bourse. /Photo prise le 18 juillet 2012/REUTERS/Ints Kalnins</p>