L'UE enquête déjà sur le système Windows 8 de Microsoft

mercredi 18 juillet 2012 16h46
 

BRUXELLES (Reuters) - Les autorités européennes de la concurrence tentent de déterminer si Microsoft empêche des constructeurs informatiques d'installer des navigateurs internet concurrents du sien sur les ordinateurs équipés de son futur système d'exploitation Windows 8, après des plaintes de plusieurs entreprises.

Ces investigations s'inscrivent dans le cadre de l'enquête annoncée mardi sur le numéro un mondial du logiciel, que la Commission européenne soupçonne de ne pas avoir appliqué une injonction de 2009 l'obligeant à laisser aux utilisateurs de Windows le libre choix de leur navigateur, a expliqué un porte-parole de l'exécutif communautaire.

La CE enquête aussi sur des allégations selon lesquelles Microsoft n'a pas fourni des interfaces de programmation (API) complètes pour les navigateurs concurrents, a-t-il précisé.

Microsoft est également soupçonné de n'autoriser que l'installation de son navigateur, Internet Explorer, sur les tablettes fonctionnant sous Windows RT et équipées de processeurs ARM.

Le porte-parole s'est refusé à préciser quelles entreprises avaient porté ces accusations.

Microsoft s'est refusé à tout commentaire.

Windows 8 doit être lancé en octobre.

L'éditeur de logiciels est sous contrat entre autres avec les constructeurs Lenovo Group, Acer et Asustek Computer.

Foo Yun Chee, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>Les autorit&eacute;s europ&eacute;ennes de la concurrence tentent de d&eacute;terminer si Microsoft emp&ecirc;che des constructeurs informatiques d'installer des navigateurs internet concurrents du sien sur les ordinateurs &eacute;quip&eacute;s de son futur syst&egrave;me d'exploitation Windows 8, apr&egrave;s des plaintes de plusieurs entreprises. /Photo prise le 6 juin 2012/REUTERS/Yi-ting Chung</p>