Plafonner à 400.000 abonnés serait un échec pour BeIN Sport

mercredi 11 juillet 2012 19h16
 

par Gwénaëlle Barzic

PARIS (Reuters) - Si les chaînes payantes BeIN Sport ne dépassent pas le total des 400.000 abonnés dans un délai d'un an, le pari d'Al Djazira Sport en France sera un "énorme échec", a estimé mercredi Charles Biétry, leur dirigeant.

Invité de l'Association des Journalistes médias, il a indiqué qu'il ne disposait pas encore des chiffres détaillés du nombre d'abonnés pour la chaîne BeIN Sport 1, lancée début juin juste avant l'euro de football. Sa soeur jumelle BeIN Sport 2 commencera à émettre le 27 juillet.

"Nous avons un relevé qui va arriver dans quelques semaines. Nous ne pouvons faire que des projections", a-t-il expliqué, en soulignant que le groupe attendait les chiffres en possession des distributeurs de la chaîne.

"Ce qui est sûr c'est que la tendance était forte, très très forte et que les chiffres sont apparemment vraiment très importants", a-t-il ajouté, expliquant que la chaîne recrutait de nouveaux abonnés chaque jour.

Interrogé sur l'estimation de 400.000 abonnés évoquée dans la presse, il a refusé de la confirmer, expliquant cependant qu'elle serait nettement insuffisante au regard des ambitions du groupe.

"Pour moi, ce serait un échec énorme si on s'arrêtait à 400.000 abonnés dans un an", a-t-il dit, tout en refusant de communiquer le seuil minimum d'abonnés nécessaires au groupe pour atteindre la rentabilité.

Al Djazira Sport, qui a déboursé au total entre 300 et 330 millions d'euros pour l'acquisition de droits sportifs selon Charles Biétry, a choisi un tarif peu élevé pour le lancement de ses chaînes -11 euros- en faisant le pari d'attirer une masse d'abonnés conséquente.

Selon plusieurs analystes financiers, le groupe peut espérer capter 1,5 million d'abonnés au maximum quand il en faudrait plus de trois millions pour remplir son objectif d'atteindre la rentabilité d'ici quatre ou cinq ans.   Suite...

 
<p>Si les cha&icirc;nes payantes BeIN Sport ne d&eacute;passent pas le total des 400.000 abonn&eacute;s dans un d&eacute;lai d'un an, le pari d'Al Djazira Sport en France sera un "&eacute;norme &eacute;chec", a estim&eacute; mercredi Charles Bi&eacute;try, leur dirigeant. /Photo prise le 24 mai 2012/REUTERS/Jacky Naegelen</p>