La protection des données mobiles privées en danger croissant

lundi 9 juillet 2012 16h09
 

(Reuters) - Des réseaux publicitaires ont recueilli l'année passée des données personnelles d'utilisateurs d'applications mobiles à leur insu, estime la société de sécurité informatique LookOut, ajoutant qu'ils pourraient avoir désormais accès à 80 millions de téléphones à travers le monde.

L'entreprise américaine a dévoilé lundi un code de bonne conduite destiné aux développeurs et aux annonceurs afin d'éviter que ne croisse le ressentiment des consommateurs face aux publicités intrusives.

Plus de 80 millions d'applications comprenant de telles publicités ont été téléchargées, et le problème augmente et pourrait nuire à ce secteur qui représente quelque 8 milliards de dollars (6,5 milliards d'euros), prévient LookOut.

"Les réseaux de publicités agressives posent un problème plus important que les logiciels malveillants. C'est à ce jour, dans la téléphonie mobile, le problème le plus fréquent en matière de vie privée", a déclaré à Reuters Kevin Mahaffey, cofondateur et responsable technologique chez LookOut.

Il s'est refusé à identifier les publicitaires les plus agressifs, espérant que certains d'entre eux se conforment au nouveau code de conduite en exposant dans le détail leur politique de respect de la vie privée et en donnant clairement aux utilisateurs la possibilité de s'opposer à la collecte de données personnelles.

Les réseaux les plus intrusifs recueillent, par exemple, des adresses électroniques et des numéros de téléphone ou installent des icônes redirigeant les utilisateurs d'applications mobiles vers d'autres pages d'accueil.

Tarmo Virki, Patrice Mancino pour le service français, édité par Natalie Huet

 
<p>Des r&eacute;seaux publicitaires ont recueilli l'ann&eacute;e pass&eacute;e des donn&eacute;es personnelles d'utilisateurs d'applications mobiles &agrave; leur insu, selon la soci&eacute;t&eacute; de s&eacute;curit&eacute; informatique LookOut. L'entreprise am&eacute;ricaine estime que ces r&eacute;seaux d'annonceurs pourraient avoir d&eacute;sormais acc&egrave;s &agrave; 80 millions de t&eacute;l&eacute;phones &agrave; travers le monde. /Photo prise le 6 juillet 2012/REUTERS/Lee Jae-Won</p>