3 juillet 2012 / 18:25 / il y a 5 ans

Firefox à l'assaut d'Android et d'Apple dans les smartphones

<p>Gary Kovacs, directeur g&eacute;n&eacute;ral de Mozilla. La fondation, &eacute;diteur du logiciel de navigation sur internet Firefox, mise sur un syst&egrave;me d'exploitation "ouvert" et soutenu par les op&eacute;rateurs t&eacute;l&eacute;coms pour concurrencer iOS d'Apple et Android de Google. Le syst&egrave;me d'exploitation a d'ores et d&eacute;j&agrave; obtenu le soutien des op&eacute;rateurs t&eacute;l&eacute;coms mobiles Deutsche Telekom, Sprint, Smart, Telecom Italia, Telenor et Etisalat. /Photo prise le 9 mai 2012/Sean Gardner</p>

par Tarmo Virki

HELSINKI (Reuters) - La fondation Mozilla, éditeur du logiciel de navigation sur internet Firefox, mise sur un système d'exploitation "ouvert" et soutenu par les opérateurs télécoms pour concurrencer iOS d'Apple et Android de Google.

Sa nouvelle plate-forme, baptisée Firefox OS, repose essentiellement sur le navigateur internet du même nom et quelques technologies Linux, remettant le web au centre du jeu.

Mozilla espère qu'avec cette plate-forme, les fabricants pourront concevoir des smartphones moins chers que des modèles équivalents fonctionnant sous Android.

Mozilla dit avoir obtenu le soutien des opérateurs télécoms mobiles Deutsche Telekom, Sprint, Smart, Telecom Italia, Telenor et Etisalat.

Les fabricants chinois de combinés ZTE et TCL Communication Technology vont lancer les premiers smartphones sous Firefox OS début 2013.

Selon les analystes, un large soutien des opérateurs télécoms et des fabricants de combinés est indispensable pour toute nouvelle plate-forme face à l'iPhone d'Apple et aux mobiles sous Android de Google, dont la part de marché est évaluée à environ 60%.

En outre, Mozilla devra également faire face aux mobiles fonctionnant sous Windows, le système de Microsoft, sans compter la concurrence des fabricants comme RIM et Samsung, qui disposent de leurs propres systèmes d'exploitation.

UN SMARTPHONE À 50 DOLLARS

Gary Kovacs, directeur général de Mozilla, s'est déclaré confiant, estimant qu'il y avait de la place pour un système alternatif ouvert basé sur les technologies "open source" du web.

"Je pense qu'elle (la plate-forme) sera largement adoptée", a-t-il déclaré lundi soir à Reuters au cours d'une interview.

Mozilla a déclaré miser sur la communauté des 3 à 5 millions de développeurs web qui utilisent déjà le langage HMTL5 pour créer des applications pouvant fonctionner virtuellement sur n'importe quel navigateur.

Selon Mozilla, Firefox OS permettrait de concevoir des smartphones à environ 50 dollars, hors taxes et subventions des opérateurs, contre 200 dollars en moyenne actuellement.

Un tel prix pourrait mettre la pression sur Microsoft dont la licence pour l'utilisation de Windows Phone peut atteindre 20 dollars par appareil.

Google pourrait également pâtir de l'arrivée de Firefox puisque la plupart des fabricants d'appareils sous Android reversent à Microsoft des royalties dans le cadre d'un accord sur l'utilisation de ses brevets.

Nick Dillon, analyste au cabinet Ovum, estime que le prix des appareils sera la clé du succès de la plate-forme Firefox, même s'il est difficile de prédire s'ils seront réellement moins chers que des modèles comparables sous Android.

Claude Chendjou pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below