Google fait des propositions à la Commission européenne

lundi 2 juillet 2012 23h21
 

BRUXELLES (Reuters) - Google a proposé lundi à la Commission européenne des solutions destinées à mettre fin au litige l'opposant à l'exécutif européen qui le soupçonne d'abus de position dominante après des plaintes de Microsoft et de plusieurs autres concurrents.

Le commissaire européen à la Concurrence, Joaquin Almunia avait lancé il y a quelques semaines un ultimatum à Google, fixé à début juillet, afin que le moteur de recherche livre des réponses aux questions posées dans les procédures ouvertes à son encontre.

"Nous avons proposé de régler les quatre grands sujets que la Commission a décrits comme potentiellement porteurs d'inquiétudes. Nous allons continuer de travailler étroitement avec la Commission", a déclaré un porte-parole du groupe dans un communiqué.

Le porte-parole de Joaquin Almunia a confirmé avoir reçu une lettre signée par le directeur générale de Google Eric Schmidt dans laquelle ce dernier aux questions soulevées par le commissaire européen.

La Commission européenne a ouvert une enquête sur Google en novembre 2010 sur plaintes de ses concurrents, qui l'accusent de manipuler les résultats de ses services de recherche pour avantager les siens.

Seize plaintes ont été pour le moment déposées contre Google dans le cadre de cette procédure, les dernières provenant d'agences de voyage en ligne comme TripAdvisor, Opodo et eDreams.

La Commission peut infliger des amendes allant jusqu'à 10% du chiffre d'affaires global en cas d'infraction à la réglementation européenne et a déjà fait payer des amendes de plusieurs millions d'euros, notamment à Microsoft et Intel, dans le passé.?

Foo Yun Chee, Nicolas Delame pour le service français

 
<p>Google a propos&eacute; lundi &agrave; la Commission europ&eacute;enne des solutions destin&eacute;es &agrave; mettre fin au litige l'opposant &agrave; l'ex&eacute;cutif europ&eacute;en qui le soup&ccedil;onne d'abus de position dominante apr&egrave;s des plaintes de Microsoft et de plusieurs autres concurrents. /Photo prise le 28 juin 2012/REUTERS/Stephen Lam</p>