News Corp scinde audiovisuel et édition

jeudi 28 juin 2012 18h10
 

LONDRES (Reuters) - News Corp a confirmé jeudi sa scission en deux sociétés cotées, l'une regroupant l'édition, l'autre l'audiovisuel et le divertissement, avec comme double objectif une meilleure cohérence stratégique et une souplesse opérationnelle accrue.

Le groupe dirigé par le magnat de la presse Rupert Murdoch dit dans un communiqué que le conseil d'administration, réuni mercredi, a autorisé la direction à s'engager dans cette voie.

Des journaux britanniques du groupe sont depuis plus d'un an au centre d'un scandale d'écoutes téléphoniques dont les ramifications touchent la classe politique et la hiérarchie policière en Grande-Bretagne.

News Corp, qui pèse quelque 60 milliards de dollars en Bourse, précise que la scission devrait être achevée dans les douze mois.

Rupert Murdoch, 81 ans, restera président des deux entités et prendra la direction générale des activités de divertissement - les studios de cinéma, les réseaux câblés ou encore les chaînes de télévision.

Le magnat australien a affirmé, au cours d'une téléconférence avec des analystes, que le groupe n'était "pas pressé" de désigner un directeur général pour l'édition, qui comprend notamment l'éditeur HarperCollins, le Wall Street Journal, le Times de Londres, le Sun et le New York Post.

L'activité audiovisuelle et divertissement de News Corp inclut les studios cinématographiques 20th Century Fox et la chaîne Fox News. Son chiffre d'affaires s'est élevé à 23,5 milliards de dollars au cours de l'année fiscale achevée en juin 2011, contre 8,8 milliards de dollars pour l'activité édition.

Tom Mockridge, qui dirige News International, l'entité rassemblant les titres de presse britanniques de News Corp, a envoyé un email à ses employés pour les rassurer sur leur sort.

"J'attends avec impatience de vous donner de nouveaux éléments dans la journée sur des changements structurels de la société, qui devraient être très positifs pour nous", écrit-il.   Suite...

 
<p>News Corp va se scinder, d'ici un an, en deux soci&eacute;t&eacute;s cot&eacute;es, l'une regroupant l'&eacute;dition, l'autre l'audiovisuel et le divertissement, avec comme double objectif une meilleure coh&eacute;rence strat&eacute;gique et une flexibilit&eacute; op&eacute;rationnelle accrue. /Photo prise le 27 juin 2012/REUTERS/Brendan McDermid</p>