Un juge stoppe les ventes de la Galaxy Tab aux Etats-Unis

mercredi 27 juin 2012 14h32
 

SAN FRANCISCO, Etats-Unis (Reuters) - Un juge américain a donné raison à Apple en enjoignant à Samsung Electronics de suspendre la commercialisation de sa tablette tactile Galaxy Tab 10.1 aux Etats-Unis, une victoire de taille pour le groupe américain dans la guerre commerciale qui l'oppose à son rival sud-coréen.

Les tablettes Galaxy de Samsung, qui fonctionnent avec le système d'exploitation Android de Google, sont considérées par beaucoup d'experts du secteur comme les principales concurrentes de l'iPad d'Apple.

Cette décision de justice intervient également à un moment où la concurrence s'exacerbe sur le marché des tablettes tactiles avec le lancement prévu de nouveaux appareils par Microsoft et Google.

La juge Lucy Koh du district de San José en Californie avait précédemment rejeté la demande de référé d'Apple pour les tablettes tactiles et les téléphones multifonction Galaxy de Samsung. Toutefois, une cour d'appel fédérale avait chargé Lucy Koh de reconsidérer la requête d'Apple sur les tablettes tactiles.

"Même si Samsung a le droit de faire de la concurrence, il n'a pas le droit de faire de la concurrence déloyale, en inondant le marché avec des produits en infraction", a expliqué la juge mardi.

Sa décision prendra effet une fois qu'Apple aura versé une caution de 2,6 millions de dollars pour les dommages causés à Samsung si jamais l'injonction était jugée par la suite erronée.

"Le coup de pouce donné à Apple est exceptionnel. Les référés sont rarement sollicités et rarement avalisés", a commenté Collen Chien, professeur à la Faculté de droit de Santa Clara.

Apple et Samsung se livrent une bataille judiciaire dans une dizaine de pays, le premier reprochant au second de copier les iPhone et iPad grâce à ses modèles utilisant le logiciel Androïd de Google, tandis que le coréen poursuit son rival américain pour atteinte au droit de la propriété intellectuelle.

La semaine dernière, un tribunal néerlandais a condamné Apple à verser des dommages et intérêts à Samsung Electronics pour une violation de brevet aux Pays-Bas.

Dan Levine, Blandine Hénault pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>Un juge am&eacute;ricain a donn&eacute; raison &agrave; Apple en enjoignant &agrave; Samsung Electronics de suspendre la commercialisation de sa tablette tactile Galaxy Tab 10.1 aux Etats-Unis. /Photos d'archives/REUTERS</p>