June 13, 2012 / 3:44 PM / 5 years ago

Une partie d'Everything Everywhere pourrait entrer en Bourse

5 MINUTES DE LECTURE

<p>Marques Orange et T-Mobile &agrave; Derby, dans le centre de l'Angleterre, d&eacute;sormais r&eacute;unies au sein de la co-entreprise Everything Everywhere. France T&eacute;l&eacute;com a fait savoir mercredi qu'il pourrait envisager d'introduire en Bourse une partie de cette coentreprise lorsque celle-ci aura atteint son potentiel. /Photo d'archives/Darren Staples</p>

par Paul Sandle et Kate Holton

PARIS (Reuters) - France Télécom pourrait envisager d'introduire en Bourse une partie de sa coentreprise britannique Everything Everywhere (EE) lorsque celle-ci aura atteint son potentiel, a déclaré mercredi son directeur financier, Gervais Pellissier.

Orange s'est allié avec l'opérateur allemand Deutsche Telekom en 2010 au sein d'une joint-venture devenue numéro un sur le marché britannique avec plus de 27 millions de clients.

A l'époque, les deux partenaires tablaient sur 3,5 milliards de livres (4,34 milliards d'euros) d'économies de coûts, principalement en créant un réseau unique et en démantelant des antennes superflues pour passer de 28.000 à 18.000 sites.

La coentreprise a toutefois mis plus de temps que prévu pour générer des économies et le groupe doit encore se prononcer sur le nombre de marques qu'il souhaite conserver, ainsi que sur plusieurs autres dossiers opérationnels.

"Cela pourrait être une opportunité", a déclaré Gervais Pellissier lors du sommet Reuters des médias et des technologies alors qu'il était interrogé sur l'éventualité d'une introduction en Bourse.

Les deux partenaires garderaient toutefois le contrôle de l'entreprise dans ce scénario, a-t-il précisé.

"Si EE est vraiment sur la bonne voie en termes de synergies et s'il est possible de présenter un bon dossier aux investisseurs, nous pourrions y réfléchir. Mais mon sentiment est que nous garderions le contrôle, tous les deux", a expliqué Gervais Pellissier.

"Au Royaume-Uni, nous avons créé l'opérateur numéro un sur le marché. Si nous réussissions, cela aurait de la valeur", a-t-il poursuivi.

"Mais il faut faire la différence entre la valeur à court terme que nous pourrions recueillir d'une IPO ou d'une vente et la valeur à long terme d'être le numéro un au Royaume-Uni pour les deux groupes".

Nouvelle Marque en Vue

Certains analystes ont fait valoir que Deutsche Telekom pourrait à terme se voir contraint de sortir de cette lucrative coentreprise pour protéger son dividende.

L'opérateur allemand a été échaudé par l'échec du projet de vente de ses activités américaines à AT&T pour 39 milliards de dollars l'an dernier, dû à des obstacles réglementaires.

En réponse aux spéculations, le directeur financier de Deutsche Telekom, Tim Höttges, a déclaré le mois dernier que le groupe n'avait aucune intention de quitter le marché britannique.

"Nous voulons y être quand la demande pour les données mobiles augmentera. Nous voulons participer à l'amélioration du réseau", a-t-il dit.

Gervais Pellissier a précisé que France Télécom était satisfait de la coentreprise même si elle a mis plus de temps que prévu à concrétiser des synergies.

"Les deux premières années, nous n'avons démantelé aucune antenne. Aujourd'hui nous en démantelons 2.000 à 3.000 par an et dans environ deux ans, nous aurons atteint notre objectif", a-t-il dit.

Il reste encore un certain nombre de questions opérationnelles à régler, dont celui de l'avenir des marques de la JV.

"Il va y avoir une nouvelle marque, probablement. Est-ce que les autres marques survivront, c'est la grande question", a indiqué le directeur financier.

Les deux marques Orange et T-Mobile coexistent pour l'instant toujours en Grande-Bretagne

"Il n'est pas possible aujourd'hui de couvrir 40% de part de marché avec une seule marque. La question est: comment organiser les marques entre elles ?", a résumé Gervais Pellissier.

Avec Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below