Ubisoft affiche sa confiance dans le potentiel de la Wii U

mardi 12 juin 2012 14h51
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Le PDG d'Ubisoft Yves Guillemot espère que la prochaine console de Nintendo, la Wii U sera la première d'une série d'appareils qui permettront de doper le secteur des jeux vidéo et de relancer les ventes de son groupe.

La Wii U est la première console véritablement nouvelle lancée depuis au moins six ans, exception faite des manettes à détection de mouvement Kinect de Microsoft et Move de Sony, arrivées sur le marché fin 2010.

L'arrivée sur le marché de la nouvelle console de Nintendo, prévue pour la fin de l'année, ainsi que la perspective de voir Microsoft et Sony lui emboîter le pas devrait profiter à l'ensemble du secteur en dopant les ventes, a estimé Yves Guillemot.

"Dès que (les clients) voient arriver des produits de qualité et procurant de bonnes expériences (de jeu) qui permettront au secteur de renouer avec une forte croissance, ils reviennent et le cours du titre remonte rapidement", a déclaré le co-fondateur de l'éditeur de jeux vidéo français.

"Je pense que les gens reprendront très bientôt confiance dans le potentiel de l'industrie du jeu vidéo et que nous verrons une forte hausse de la valeur du groupe", a-t-il ajouté.

Ubisoft a annoncé le mois dernier avoir renoué avec les bénéfices lors de son exercice clos le 31 mars 2012, affichant sur cette période un bénéfice net de 37,3 millions d'euros contre une perte de 52,1 millions d'euros un an plus tôt.

Le titre de l'éditeur français, qui commercialise notamment la franchise "Assassins Creed" et la série "Just Dance", s'inscrit en recul de 20% sur un an mais a progressé de 8% depuis le 1er janvier.

Avec huit nouveaux jeux prévus (dont "ZombiU" et "Lapins crétins Land"), Ubisoft a misé gros sur l'arrivée de la Wii U, qui sera dotée d'une manette à détection de mouvement équipée d'un écran tactile et permettra d'afficher des graphismes haute définition.

"C'est plus facile d'épater les gens et de leur proposer de nouvelles expériences au début du cycle d'une console qu'à la fin", a expliqué Yves Guillemot.

"Donc ce risque, considéré par de nombreuses personnes comme un gros risque, est en fait tout le contraire."

Malathi Nayak Liana B. Baker, Myriam Rivet pour le service français

 
<p>Le PDG d'Ubisoft Yves Guillemot esp&egrave;re que la prochaine console de Nintendo, la Wii U, sera la premi&egrave;re d'une s&eacute;rie d'appareils qui permettront de doper le secteur des jeux vid&eacute;o et de relancer les ventes de son groupe. /Photo prise le 4 juin 2012/REUTERS/Fred Prouser</p>