Apple lance son propre service de cartes au détriment de Google

mardi 12 juin 2012 00h28
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Apple a dévoilé lundi une nouvelle version de ses systèmes d'exploitation pour mobiles et ordinateurs, dotée de sa propre application de cartographie, en lieu et place de Google Maps développé par le moteur de recherche sur internet.

La marque à la pomme a également présenté une mise à jour de sa technologie de reconnaissance vocale Siri, de nouveaux logiciels et services, ainsi qu'une refonte de sa gamme d'ordinateurs portables.

La présentation - une première depuis le décès de Steve Jobs - a été faite par Tim Cook, le directeur général d'Apple, à l'occasion de la conférence annuelle des développeurs d'Apple à San Francisco. Elle n'a pas vraiment convaincu les investisseurs, le titre terminant en baisse lundi là où les présentations de Steve Jobs avaient le don de soulever l'enthousiasme et de faire progresser le cours de l'action Apple.

Avec son nouveau système d'exploitation pour l'iPad et l'iPhone, baptisé iOS 6, Apple prend un peu plus ses distances avec les services Google, en abandonnant par exemple le logiciel Maps du moteur de recherche sur internet.

La nouvelle application de cartographie d'Apple propose une représentation en 3D avec un rendu en temps réel de certaines villes. Un système de navigation rue par rue et des informations en temps réel sur le trafic routier sont également disponibles.

DE NOUVEAUX ORDINATEURS

Sur le front des ordinateurs, Apple a dévoilé Mountain Lion, le successeur de son actuel système d'exploitation, proposant quelque 200 nouveautés, dont Siri.

La base de données des réponses de la technologie de reconnaissance vocale Siri a été élargie aux questions relatives au sport, au restaurant et au cinéma.

Apple a également intégré le réseau social Facebook au coeur de son système d'exploitation, permettant ainsi aux utilisateurs de servir de Siri pour partager des photos grâce aux commandes vocales.   Suite...

 
<p>Tim Cook, le directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Apple, &agrave; l'occasion de la conf&eacute;rence annuelle des d&eacute;veloppeurs du groupe &agrave; San Francisco. Apple a d&eacute;voil&eacute; lundi une nouvelle version de ses syst&egrave;mes d'exploitation pour mobiles et ordinateurs, dot&eacute;e de sa propre application de cartographie, en lieu et place de Google Maps d&eacute;velopp&eacute; par le moteur de recherche sur internet. /Photo prise le 11 juin 2012/REUTERS/Stephen Lam</p>