L'Europe doit jouer un rôle moteur dans le numérique, dit Kroes

lundi 11 juin 2012 19h20
 

par Leila Abboud et Gwénaëlle Barzic

PARIS/LONDRES (Reuters) - Neelie Kroes, commissaire européenne chargée de la stratégie numérique, s'est dite favorable lundi à une consolidation permettant de faire émerger des acteurs paneuropéens solides, capables d'investir dans les réseaux pour rattraper le retard accumulé face aux Etats-Unis et à l'Asie.

Invitée du sommet Reuters des médias et des technologies, la vice-présidente de la Commission européenne a également indiqué qu'elle prévoyait de présenter dans les semaines à venir des propositions aux Etats membres pour encourager le déploiement, pour l'instant poussif, de la fibre optique sur le territoire européen.

"L'Europe doit retrouver un rôle moteur dans la société du numérique comme elle l'a eu, il y a une dizaine d'années, avec la technologie 3G", a expliqué la commissaire qui supervise les secteurs des télécoms et des technologies, lors du sommet qui se tient du 11 au 14 juin à New York, Paris et Londres.

"Avoir un certain nombre d'opérateurs paneuropéens qui sont puissants sur le marché transfrontalier ne serait pas nécessairement mauvais pour la concurrence. Cela peut avoir du sens (...) et être positif pour les investissements et l'innovation", a ajouté celle qui fût précédemment Commissaire à la concurrence via une conférence téléphonique.

L'Union européenne s'est fixée comme objectif ambitieux de raccorder d'ici 2020 la moitié des foyers avec l'internet très haut débit, jugé déterminant pour assurer la compétitivité du territoire.

Mais les opérateurs européens de télécoms ont pris du retard dans leurs investissements dans la fibre, affaiblis par la dégradation de la conjoncture dans la région, par le durcissement de la compétition sur plusieurs marchés dont la France et par l'arrivée de nouveaux acteurs puissants comme Apple et Google.

A la fin de 2011, 90% des consommateurs européens accédaient toujours à internet grâce aux illustres réseaux de cuivre.

OBJECTIF 2020 MAINTENU   Suite...

 
<p>La commissaire europ&eacute;enne charg&eacute;e de la strat&eacute;gie num&eacute;rique Neelie Kroes est favorable &agrave; une consolidation permettant de faire &eacute;merger des acteurs paneurop&eacute;ens solides, capables d'investir dans les r&eacute;seaux pour rattraper le retard accumul&eacute; face aux Etats-Unis et &agrave; l'Asie. /Photo d'archives/REUTERS/Yves Herman</p>