COR-Parrot parie sur le marché de la voiture connectée

mercredi 6 juin 2012 19h22
 

Correction: au 19e paragraphe, bien lire "une croissance de plus de 20% par an" et non "cette année".

par Alice Cannet

PARIS (Reuters) - La société française de haute technologie Parrot parie sur le marché de la voiture connectée et veut croire que les automobilistes sont prêts à troquer leur ancien autoradio contre son système multifonctions de dernière génération.

Le groupe, surtout connu jusqu'ici pour ses kits main-libre, a consacré trois ans et 30 millions d'euros à développer le premier autoradio basé sur Android, le système d'exploitation ouvert de Google, en pariant que ce type de produits deviendra incontournable pour des automobilistes désireux de posséder plus qu'un simple autoradio et un support pour leur "smartphone".

Nommé "Asteroid", son nouveau produit multifonctions à contrôle vocal, a déjà été vendu entre 20.000 et 25.000 exemplaires dans une première version, lancée l'an dernier.

Il dispose pour l'instant d'un nombre limité d'applications mais la plate-forme "ouverte" d'Android permet à tous les développeurs de modifier les applications existantes et d'en ajouter de nouvelles.

"Le fait d'avoir tiré les premiers leur donne certainement un avantage en terme d'expérience de travail avec Android et les applications basées sur cette plate-forme", estime Roger Lanctot, directeur associé en charge de l'automobile chez Strategy Analytics.

Pour profiter de cette avance, Parrot, dont la capitalisation boursière avoisine 230 millions d'euros, a mis un "kit" de développement à la disposition des développeurs en les invitant à créer de nouveaux applications dans les domaines de la géolocalisation, de l'aide à la conduite, de la gestion de contacts ou de la musique.

CANDIDAT AU "RANG UN" DES ÉQUIPEMENTIERS   Suite...