Peu d'utilisateurs influencés par la publicité sur Facebook

mardi 5 juin 2012 11h46
 

par Alexei Oreskovic

(Reuters) - Quatre utilisateurs de Facebook sur cinq n'ont jamais acheté un produit ou payé pour un service à la suite de publicités ou de commentaires publiés sur le réseau social, selon un sondage Reuters/Ipsos publié mardi.

Le sondage, effectué en ligne entre le 31 mai et le 4 juin auprès d'un panel de 1.032 internautes américains, souligne ainsi les difficultés de Facebook à faire fructifier sa base de 900 millions d'utilisateurs, en particulier en termes d'argent issu de la publicité.

Ces résultats sont publiés deux semaines et demi après une entrée en Bourse décevante depuis laquelle l'action Facebook a perdu 29%, réduisant la valeur de marché de l'entreprise de 30 milliards de dollars (24 milliards d'euros) à environ 74 milliards de dollars.

Les inquiétudes sur la capacité de Facebook en matière publicitaire avaient été accentuées le mois dernier lorsque General Motors, le premier constructeur automobile mondial en 2011, a annoncé qu'il ne paierait plus pour de la publicité sur le site.

Facebook n'a pas commenté en détail le sondage, mais a rappelé quelques exemples d'entreprises ayant réussi leur publicité sur le site, comme Nutella qui lui a attribué une hausse de 15% de ses ventes.

La mesure de l'efficacité de la publicité est cependant difficile, en particulier pour les marques qui visent des achats dans un futur plus ou moins éloigné, plutôt que des ventes immédiates.

Le succès d'une campagne de publicité doit également être jugée en fonction du produit, selon Steve Hasker, analyste en chef chez Nielsen.

COMMENTAIRES ET RECOMMANDATIONS   Suite...

 
<p>Quatre utilisateurs de Facebook sur cinq n'ont jamais achet&eacute; un produit ou pay&eacute; pour un service &agrave; la suite de publicit&eacute;s ou de commentaires publi&eacute;s sur le r&eacute;seau social, selon un sondage Reuters/Ipsos. Les r&eacute;sultats de cette enqu&ecirc;te soulignent donc les difficult&eacute;s du r&eacute;seau social &agrave; faire fructifier sa base de 900 millions d'utilisateurs, en particulier en termes de recettes issues de la publicit&eacute;. /Photo prise le 16 mai 2012/REUTERS/Valentin Flauraud</p>