Al Djazira Sport lève le voile sur ses chaînes françaises

jeudi 24 mai 2012 20h51
 

par Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - Al Djazira Sport a affiché jeudi son ambition de devenir un acteur de poids et de long terme dans le paysage médiatique lors de la présentation de ses deux nouvelles chaînes françaises.

Le groupe de télévision espère transformer l'essai dans l'Hexagone pour ensuite s'implanter dans d'autres pays et faire de beIN Sport une marque mondiale dans la perspective de la Coupe du monde 2022 de football au Qatar, son pays d'origine.

"Il y a de nombreuses opportunités dans le monde pour des chaînes de sport", a déclaré à Reuters son président Nasser al-Khelaifi. "Nous sommes passionnés et nous voulons construire la marque BeIN sport à l'échelle mondiale."

Sous la houlette de l'ancien patron des sports de Canal+, Charles Biétry, le groupe a mis les bouchées doubles pour pouvoir lancer la première de ses chaînes françaises juste à temps pour le coup d'envoi de l'Euro de football dont il sera le principal diffuseur dans l'Hexagone.

BeIN Sport 1 fera donc ses débuts le 1er juin à 19h00 précisément, tandis que sa petite soeur beIN Sport 2 commencera à émettre à partir de fin juillet-début août.

Proposées au prix de 11 euros, elles seront accessibles dès leur lancement pour 14 millions de foyers, par l'intermédiaire de l'ensemble des fournisseurs d'accès à internet ainsi que de Numericable.

En revanche, aucun terrain d'entente n'a été trouvé pour l'instant avec le bouquet satellite Canalsat, filiale du numéro un de la télévision payante en France Canal+.

"Nous sommes en discussions avec eux, mais, pour être honnête c'est compliqué", a indiqué Nasser al-Khelaifi, en précisant que les négociations avaient pris du retard.   Suite...

 
<p>Nasser Al-Khelaifi (&agrave; gauche), le pr&eacute;sident du Paris St Germain, et Charles Bietri, vice-pr&eacute;sident de BeIN Sport en conf&eacute;rence de presse &agrave; Paris. Al Djazira Sport a affich&eacute; jeudi son ambition de devenir un acteur de poids et de long terme dans le paysage m&eacute;diatique lors de la pr&eacute;sentation de ses deux nouvelles cha&icirc;nes fran&ccedil;aises. /Photo prise le 24 mai 2012/REUTERS/Jacky Naegelen</p>