Les opérateurs davantage regardants sur les coûts du mobile

jeudi 24 mai 2012 17h31
 

par Leila Abboud

PARIS (Reuters) - Il faudra peut-être bientôt économiser pour s'offrir un nouvel iPhone: l'époque où les consommateurs pouvaient obtenir une remise sur le prix d'achat d'un téléphone portable lors de la souscription d'un abonnement risque d'être bientôt révolue.

Deux grands opérateurs européens, Vodafone et Telefonica, ont choisi l'Espagne pour tester une nouvelle formule : la suppression pure et simple des généreuses subventions jusque-là accordées à leurs clients pour acheter un nouvel appareil.

Les opérateurs télécoms ont pris pour habitude d'acheter en gros des combinés auprès de fabricants comme Apple et Nokia pour ensuite les proposer avec une importante ristourne, voire gratuitement, à leurs clients lorsque ceux-ci souscrivent un contrat pour 12 ou le plus souvent 24 mois.

Même s'ils rentrent généralement dans leur frais à la fin du contrat, certains opérateurs s'inquiètent de l'impact de cette généreuse habitude sur leurs bénéfices, d'autant que le prix des smartphones enfle et que certains consommateurs "accros" veulent changer de modèle chaque année.

En Espagne, le numéro un Telefonica a annoncé en mars qu'il ne proposerait plus de subventions, remplacées par un système de paiement échelonné. Vodafone lui a emboîté le pas.

Les deux opérateurs expliquent vouloir concentrer leurs budgets marketing sur la rétention des clients qu'ils ont déjà.

En France, Iliad a lancé une nouvelle offre mobile début janvier qui ne propose aucune subvention de portable. Avec ses offres à prix cassés et sans engagement, Free mobile a séduit en trois mois 2,6 millions de clients, obligeant ses principaux concurrents à s'interroger sur leur modèle.

Dans une interview à Reuters, Frank Cadoret, directeur général grand public et professionnels de SFR, filiale de Vivendi, a récemment estimé que ce segment des offres low-cost pourrait à terme représenter jusqu'à 30% du marché.   Suite...

 
<p>Soucieux de concentrer leurs budgets marketing sur la r&eacute;tention des clients qu'ils ont d&eacute;j&agrave;, les op&eacute;rateurs mobiles, &agrave; l'image de Vodafone et Telefonica, testent une nouvelle formule: la suppression pure et simple des subventions jusque-l&agrave; accord&eacute;es aux nouveaux clients pour acheter un nouvel appareil. /Photo prise le 12 avril 2012/REUTERS/Fran&ccedil;ois Lenoir</p>