Vodafone révise son objectif de CA, plus prudent pour 2013

mardi 22 mai 2012 13h31
 

LONDRES (Reuters) - Vodafone a revu en baisse mardi son objectif de chiffre d'affaires et passé une provision pour dépréciation de quatre milliards de livres sterling, ce qui n'a pas empêché son cours de Bourse de monter.

Le premier opérateur mobile mondial a publié des résultats annuels conformes aux attentes pour l'exercice clos fin mars 2012 et s'est démarqué de ses concurrents en promettant de distribuer un dividende élevé, ce qui a soutenu son cours de Bourse.

A la mi-journée, le titre progressait de 2,2%, alors que l'indice sectoriel des opérateurs télécoms européens avançait de 1,15%.

Le groupe propose de relever son dividende de 7% à 9,52 pence. Il y aura en outre un dividende exceptionnel de 4 pence par action lié à son activité aux Etats-Unis. Le groupe s'attend au même rythme de croissance pour l'exercice à mars 2013.

Le chiffre d'affaires de Vodafone a augmenté de 1,2% à 46,4 milliards de livres (57,4 milliards d'euros), conformément aux attentes des analystes et son Ebitda a reculé de 1,3% à 14,5 milliards de livres, un chiffre également conforme aux attentes.

Toutefois, alors que les marchés du Sud de l'Europe montrent peu de signes de reprise et que les pressions réglementaires et de changes devraient persister, Vodafone a annoncé qu'il prévoyait une croissance organique de son chiffre d'affaires des services pour l'exercice à fin mars 2013 légèrement inférieure à son précédent objectif de croissance à moyen terme, qui se situait entre 1% et 4%.

Le groupe a passé une dépréciation de 4,0 milliards de livres sur ses activités en Espagne, Italie, Grèce et Portugal.

"L'Europe continue à être difficile," a déclaré son directeur général Vittorio Colao à la presse. "Mais bien que les conditions macroéconomiques restent dures, Vodafone est en bonne position pour les années à venir.

"Nous avons continué à gagner des parts de marchés (...) et notre exposition géographique nous distingue de façon positive."

Juliette Rouillon pour le service français

 
<p>Vodafone a revu en baisse mardi son objectif de chiffre d'affaires et pass&eacute; une provision pour d&eacute;pr&eacute;ciation de quatre milliards de livres sterling. Le premier op&eacute;rateur mobile mondial a publi&eacute; des r&eacute;sultats annuels conformes aux attentes pour l'exercice clos fin mars 2012 et s'est d&eacute;marqu&eacute; de ses concurrents en promettant de distribuer un dividende &eacute;lev&eacute;. /Photo d'archives/REUTERS/Suzanne Plunkett</p>