Effervescence pour les débuts de Facebook sur le Nasdaq

vendredi 18 mai 2012 18h54
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Le titre Facebook connaît vendredi des débuts fébriles sur le Nasdaq, le titre ayant effacé ses gains enregistrés dans les premiers échanges, revenant à son prix d'introduction en Bourse avant de repartir en hausse.

Le titre a débuté à plus de 11% au-dessus de son prix d'introduction, atteignant un plus haut à 45 dollars, selon des données Reuters, avant de perdre du terrain et de revenir à son prix d'introduction en Bourse, soit 38 dollars.

L'opération a permis au premier réseau social du monde de lever 18,4 milliards de dollars (14,4 milliards d'euros) et d'être valorisé à 104 milliards de dollars, soit plus que Starbucks et Hewlett-Packard combinés.

Après un retard dans sa cotation qui a nourri l'impatience des traders et commentateurs à travers le monde, le titre Facebook a démarré en Bourse à 15h30 GMT à 42,05 dollars.

Au siège du groupe dans la Silicon Valley et sous les applaudissements de ses employés, le fondateur et PDG de Facebook Mark Zuckerberg, 28 ans, a sonné la cloche pour marquer les débuts en Bourse du site communautaire aux 900 millions d'utilisateurs.

Devant les bureaux de la société se pressaient journalistes et photographes. Au-dessus de leurs têtes, un hélicoptère avait même été envoyé par la télévision américaine à l'occasion de cette introduction en Bourse, la plus importante de l'histoire des valeurs technologiques américaines.

"Un bond de 15% à 20% est de l'ordre du possible", estimait Tim Loughran, professeur de finance à l'Université de Notre Dame, dans l'Indiana, avant le début des échanges.

Certains investisseurs estiment que le titre pourrait gagner 30%, voire davantage, dès vendredi en dépit des interrogations persistantes sur la capacité réelle de Facebook à générer durablement des profits.

Après à peine une heure de cotation, Pivotal Research Group recommandait déjà de vendre le titre.   Suite...

 
<p>Tableau de cotation de l'action Facebook. Le titre Facebook a effac&eacute; vendredi l'int&eacute;gralit&eacute; des gains enregistr&eacute;s dans les premiers &eacute;changes, revenant au cours de son introduction en Bourse, 38 dollars, avant de repartir en hausse. /Photo prise le 18 mai 2012/REUTERS/Shannon Stapleton</p>