Samsung plonge en Bourse, Apple aurait passé commande à Elpida

mercredi 16 mai 2012 12h49
 

SEOUL (Reuters) - La valeur boursière de Samsung Electronics a fondu de 10 milliards de dollars (7,87 milliards d'euros) mercredi en séance, après une information de presse selon laquelle Apple avait préféré placer de grosses commandes de puces auprès d'Elpida, son rival japonais.

D'après le site taïwanais DigiTimes, Apple a récemment placé d'importantes commandes de mémoires DRAM auprès de l'usine d'Elpida, qui traverse actuellement de grandes difficultés, à Hiroshima, au Japon, représentant environ la moitié de la capacité totale de production de puces du site.

L'article, qui cite des sources industrielles anonymes, a fait plonger en Bourse les titres des principaux fournisseurs de puces d'Apple.

Samsung, premier fabricant mondial de mémoires DRAM et important fournisseur de la marque à la pomme, a vu son action chuter de 6,18% à 1,23 millions de wons (environ 829 euros). C'est son plus bas niveau depuis neuf semaines et sa plus forte chute en séance en près de quatre ans.

SK hynix a chuté de près de 9%, sa plus forte baisse en séance depuis neuf mois.

"Il semblerait qu'Apple ne veuille pas voir Samsung et hynix dominer le marché des puces. Apple veut conserver son pouvoir de négociation en maintenant Elpida en activité", décrypte Choi Do-yeon, analyste pour LIG Investment & Securities.

Micron Technology est actuellement en négociations pour racheter Elpida, qui a déposé le bilan en février et recherche un investisseur pour l'accompagner dans sa restructuration.

"Une fusion Micron-Elpida pourrait représenter une menace de taille pour les fabricants de puces sud-coréens, et l'énorme commande d'Apple auprès d'Elpida a été l'étincelle qui a allumé ces inquiétudes", commente Lim Dol-yi, analyste pour Solomon Investment & Securities.

Ni Samsung ni l'administrateur d'Elpida n'ont souhaité faire de commentaire.   Suite...

 
<p>La valeur boursi&egrave;re de Samsung Electronics a fondu de 10 milliards de dollars (7,87 milliards d'euros) mercredi en s&eacute;ance &agrave; la Bourse de S&eacute;oul, apr&egrave;s une information de presse selon laquelle Apple avait pr&eacute;f&eacute;r&eacute; placer de grosses commandes de puces aupr&egrave;s d'Elpida, son rival japonais. Le titre a cl&ocirc;tur&eacute; en baisse de 6,18%. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Hong-Ji</p>