Facebook ne prévoit pas de grosses acquisitions à court terme

vendredi 11 mai 2012 23h25
 

PALO ALTO, Californie (Reuters) - Facebook, qui va faire son entrée en Bourse d'ici une semaine, ne prévoit pas de faire d'importantes acquisitions dans un avenir proche, a déclaré Mark Zuckerberg, fondateur et directeur général du premier site communautaire mondial.

Lors d'un exposé des objectifs 2012 du groupe devant 200 investisseurs réunis dans la Silicon Valley, il a ajouté que la priorité de l'entreprise était l'amélioration de ses applications pour réseaux mobiles.

Facebook, qui compte 900 millions d'utilisateurs dans le monde, veut lever jusqu'à 10,6 milliards de dollars en introduisant en Bourse quelque 337 millions d'actions à un cours unitaire qui serait de l'ordre de 28 à 35 dollars.

La première cotation du titre devrait débuter le 18 mai.

Il y a un mois, Facebook a annoncé l'acquisition en cash et en titres d'Instagram, application permettant l'échange de photos, pour un milliard de dollars (762 millions d'euros).

Alistair Barr et Alexei Oreskovic; Benoit Van Overstraeten pour le service français

 
<p>Facebook, qui va faire son entr&eacute;e en Bourse d'ici une semaine, ne pr&eacute;voit pas de faire d'importantes acquisitions dans un avenir proche, a d&eacute;clar&eacute; Mark Zuckerberg, fondateur et directeur g&eacute;n&eacute;ral du premier site communautaire mondial, lors d'un discours devant des investisseurs r&eacute;unis dans la Silicon Valley. /Photo prise le 4 mai 2012/REUTERS/Lee Celano</p>