PagesJaunes retrouve la croissance et veut rassurer sur sa dette

jeudi 3 mai 2012 11h59
 

PARIS (Reuters) - PagesJaunes a confirmé jeudi ses prévisions pour 2012 après avoir renoué avec la croissance de son chiffre d'affaires au premier trimestre, porté par ses activités internet.

L'éditeur d'annuaires imprimés et en ligne, dont la dette s'est légèrement creusée sur un an, précise dans un communiqué disposer de marges de manoeuvre sur deux "covenants".

Le groupe a amélioré son chiffre d'affaires de 1,4% au premier trimestre à 234,8 millions d'euros, à la faveur d'un bond de 11,2% des activités internet qui représentent près des deux tiers du total.

Pour la première fois, le web a permis de compenser le déclin des annuaires imprimés de PagesJaunes qui retrouve la croissance après dix trimestres de suite de baisse, soulignent les analystes de Gilbert Dupont dans une note.

Sa marge brute opérationnelle recule cependant de 2,6 points à 42,0%, en raison des dépenses commerciales du groupe, ce qui a pesé sur le titre une partie de la matinée.

L'action de PagesJaunes a débuté la séance en baisse de près de 4% avant de se stabiliser. A 11h30, elle gagne 0,61% à 2,15 euros alors que le SBF120 progresse de son côté de 1,1%.

PagesJaunes a confirmé ses objectifs pour 2012, à savoir une stabilisation de son chiffre d'affaires et une marge brute opérationnelle comprise entre 470 et 485 millions d'euros.

Le groupe compte principalement sur une accélération de la croissance de ses activités internet qui devraient représenter plus de 60% du total de son chiffre d'affaires cette année.

Comme plusieurs de ses concurrents européens, le groupe se débat depuis plusieurs années avec le déclin de son activité papier et un endettement élevé, les consommateurs étant de plus en plus nombreux à se tourner vers internet et des géants comme Google pour trouver des renseignements.   Suite...