Nokia porte plainte contre HTC, accusé de violer ses brevets

mercredi 2 mai 2012 16h05
 

HELSINKI (Reuters) - Nokia a intenté des procès en Allemagne et aux Etats-Unis contre le fabricant taïwanais de smartphones HTC, qu'il accuse de violer plusieurs de ses brevets.

Dans un communiqué publié mercredi, Nokia ajoute qu'il porte également plainte contre Research In Motion , le fabricant du BlackBerry, et contre le fabricant de moniteurs ViewSonic.

Selon Nokia, les brevets affectés concernent la navigation, le cryptage de données et d'autres technologies liées à la téléphonie mobile.

"Même si nous préfèrerions éviter ces procès, Nokia a dû intenter ces actions en justice pour arrêter l'utilisation non autorisée de nos innovations et de nos technologies propriétaires qui n'ont pas fait l'objet de licences à grande échelle."

Eero Vassinen, Julien Dury pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>Nokia a intent&eacute; des proc&egrave;s en Allemagne et aux Etats-Unis contre le fabricant ta&iuml;wanais de smartphones HTC, qu'il accuse de violer plusieurs de ses brevets. /Photo d'archives/REUTERS/Albert Gea</p>