Atos poursuit sa croissance avec l'Europe du Nord

mercredi 25 avril 2012 09h24
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Atos a confirmé mercredi tous ses objectifs annuels après avoir réalisé au premier trimestre une croissance organique de 2,4% de son chiffre d'affaires, portée par l'infogérance, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

La SSII, dont les principaux concurrents sont Accenture et Capgemini, confirme prévoir cette année une légère croissance organique de son chiffre d'affaires par rapport au niveau proforma 2011, et vise une marge opérationnelle à 6,5% comparé à 4,8% en données proforma en 2011.

"On a la confirmation depuis maintenant trois trimestres que l'Allemagne, l'Europe de l'Est, centrale et du Nord et le Royaume-Uni sont aujourd'hui des véhicules de croissance, et continuent à enregistrer un niveau d'activité commerciale satisfaisant", a déclaré Gilles Grapinet, directeur général adjoint d'Atos, lors d'une conférence téléphonique.

Il a précisé à Reuters prévoir une accélération de la croissance organique du groupe au second semestre comparé au premier. Il a insisté sur le comparatif défavorable pesant sur le deuxième trimestre, qui compte davantage de jours fériés qu'en 2011.

Le groupe a réalisé au premier trimestre un chiffre d'affaires de 2.163 millions d'euros, porté par la croissance organique de 3,9% de son pôle d'infogérance (externalisation de services informatiques), qui représente 45% de l'activité.

Sa croissance en Allemagne et au Royaume-Uni, ses deux premiers marchés, ont en outre plus que compensé les reculs du Benelux et de la France, laquelle connaît cependant un redressement "par étape".

Accenture a de son côté fait état fin mars d'une bonne résistance de son activité en Europe.

Indicateur très suivi, le ratio prises de commandes sur facturations (book-to-bill) s'est établi à 107%, avec un carnet de 14,5 milliards d'euros au 31 mars, soit 1,7 année de chiffre d'affaires.   Suite...