Les trimestriels d'ARM soutenus par les demandes de licence

mardi 24 avril 2012 09h42
 

LONDRES (Reuters) - Le britannique ARM, dont la technologie se retrouve dans l'iPad d'Apple, a enregistré une hausse de 22% de ses profits au premier trimestre grâce aux licences pour ses circuits économes en énergie.

Le bénéfice ajusté avant impôt est ressorti à 61,9 millions de livres sterling (81,4 millions d'euros) pour un chiffre d'affaires en hausse de 14% à 132,5 millions de livres, l'un comme l'autre conformes aux attentes des analystes.

ARM commercialise ses technologies sous licence et perçoit des redevances de quelques centimes sur chaque puce les utilisant et incorporées dans les téléphones mobiles, jouets ou autres équipements électroniques grand public (EGP).

ARM a signé 22 nouveaux accords de licence pour des processeurs au cours du trimestre, le chiffre d'affaires de cette activité progressant de 27% à 41,1 millions de livres.

Environ 1,1 milliard de puces utilisant ses technologies ont été utilisées au premier trimestre dans des téléphones mobiles ou des ordinateurs portables, un nombre sensiblement équivalent à celui de la période correspondante un an auparavant. En revanche, le nombre de puces incorporées dans des applications EGP a progressé de 15% à 800 millions.

ARM devrait bénéficier au second semestre du lancement par Microsoft de la nouvelle version de son système d'exploitation Windows (Windows 8), utilisant pour la première fois sa technologie.

Paul Sandle; Marc Joanny pour la version française, édité par Wilfrid Exbrayat