AMD a battu le consensus au premier trimestre

vendredi 20 avril 2012 07h24
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Advanced Micro Devices anticipe un chiffre d'affaires supérieur aux attentes, après avoir annoncé jeudi un bénéfice supérieur au consensus au premier trimestre, en dépit d'un marché du PC qui reste terne.

Une conjoncture économique difficile en Europe et une reprise inégale aux Etats-Unis, la forte percée des tablettes et une pénurie récente de disques durs due aux inondations en Thaïlande en 2011 ont sévèrement touché l'industrie du PC.

"Le premier trimestre a été raisonnable et les prévisions pour le deuxième également, ce qui indique que le PC repart à mesure que les disques durs deviennent davantage disponibles", commente Daniel Berenbaum, analyste de MKM Partners.

Le concurrent direct d'Intel pour les microprocesseurs subit en outre la vive concurrence de ce dernier, lequel a lancé son puissant chipset pour PC Ivy Bridge, tout en enregistrant de bonnes ventes de la plate-forme Romley pour les serveurs.

AMD a publié un chiffre d'affaires de 1,59 milliard de dollars au premier trimestre contre 1,61 milliard un an auparavant. Il anticipe un C.A. en hausse de 3% par rapport au trimestre précédent, plus ou moins trois points.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un C.A. de 1,56 milliard pour le premier trimestre et de 1,59 milliard pour le trimestre en cours, soit une hausse de 2% d'un trimestre sur l'autre.

AMD a aussi enregistré une perte nette de 590 millions de dollars, soit 80 cents par action, contre un bénéfice net de 510 millions (68 cents) un an auparavant. Le BPA ajusté est de 12 cents (consensus: 9 cents).

L'action a gagné 1,63% après la clôture de Wall Street. Elle a gagné 44% depuis le début de l'année.

Noel Randewich, Wilfrid Exbrayat pour le service français

 
<p>Advanced Micro Devices anticipe un chiffre d'affaires sup&eacute;rieur aux attentes, apr&egrave;s avoir annonc&eacute; jeudi un b&eacute;n&eacute;fice sup&eacute;rieur au consensus au premier trimestre, en d&eacute;pit d'un march&eacute; du PC qui reste terne. /Photo d'archives/REUTERS/Pichi Chuang</p>