Sony autorisé par Bruxelles à racheter l'édition musicale d'EMI

jeudi 19 avril 2012 19h37
 

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a donné jeudi son feu vert sous condition au rachat pour 2,2 milliards de dollars de l'activité d'édition musicale du britannique EMI par un consortium emmené par le japonais Sony.

Le consortium repreneur devra céder les droits d'édition sur 12 artistes dont Robbie Williams, Lenny Kravitz et Placebo.

Le consortium, composé également de Blackstone Group, de Mubadala Development d'Abou Dhabi, de Raine Group et du magnat de la musique David Geffen, avait remporté l'appel d'offres pour EMI Publishing en fin d'année dernière.

L'opération, sur laquelle l'Union européenne avait ouvert une enquête approfondie le mois dernier, propulse Sony de la quatrième à la première place du secteur de l'édition musicale mondiale.

Selon des sources proches des négociations, le catalogue des douze artistes sera probablement mis en vente dans les prochains mois.

Citigroup avait mis en vente la société britannique EMI dont il avait hérité en février 2011 après le défaut de son propriétaire d'alors, le fonds d'investissement Terra Firma, sur des créances contractées auprès de la banque.

L'autre branche d'EMI, la musique enregistrée, a été acquise en novembre 2011 par Universal Music, première maison de disques mondiale et filiale de Vivendi, moyennant 1,4 milliard d'euros

Robert-Jan Bartunek, Gilles Guillaume pour le service français

 
<p>La Commission europ&eacute;enne a donn&eacute; jeudi son feu vert sous condition au rachat pour 2,2 milliards de dollars de l'activit&eacute; d'&eacute;dition musicale du britannique EMI par un consortium emmen&eacute; par le japonais Sony. /Photo prise le 12 avril 2012/REUTERS/Yuriko Nakao</p>