Résultat trimestriel supérieur aux attentes pour EBay

jeudi 19 avril 2012 07h51
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - EBay a fait état mercredi d'une augmentation plus marquée que prévu de son chiffre d'affaires et de ses résultats trimestriels, en raison de la croissance de ses activités Marketplace et PayPal.

EBay a aussi relevé sa prévision 2012.

Le bénéfice net du premier trimestre s'est monté à 725 millions de dollars ou 55 cents par action, contre 619 millions ou 47 cents par titre au premier trimestre 2011.

Le chiffre d'affaires s'est établi à 3,3 milliards de dollars, en hausse de 29% sur un an.

Les analystes anticipaient un BPA de 52 cents pour un chiffre d'affaires de 3,15 milliards, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

"C'est l'un de leurs meilleurs trimestres depuis des années", commente Colin Sebastian, analyste chez Robert W. Baird.

L'action EBay a gagné plus de 15% depuis le début de l'année, soit deux fois plus que celle de son concurrent Amazon.com, le marché tablant sur une reprise de la croissance chez Marketplace et sur un développement de PayPal dans le commerce physique.

Pour le deuxième trimestre, EBay prévoit un BPA de 53 à 55 cents par action et un chiffre d'affaires compris entre 3,25 et 3,35 milliards de dollars.

Pour l'ensemble de 2012, le groupe anticipe un BPA compris entre 2,30 et 2,35 dollars pour un chiffre d'affaires de 13,8 à 14,1 milliards de dollars.

Wall Street anticipe un BPA de 55 cents au deuxième trimestre et de 2,30 dollars pour l'année. Le chiffre d'affaires est attendu à 3,36 milliards de dollars au deuxième trimestre et à 13,85 milliards de dollars pour l'ensemble de 2012.

Alistair Barr, Danielle Rouquié pour le service français

 
<p>EBay a enregistr&eacute; une augmentation plus marqu&eacute;e que pr&eacute;vu de son chiffre d'affaires et de ses r&eacute;sultats trimestriels, en raison de la croissance de ses activit&eacute;s Marketplace et PayPal. Le chiffre d'affaires s'est &eacute;tabli &agrave; 3,3 milliards de dollars, en hausse de 29% sur un an, contre 3,15 milliards attendus par les analystes. /Photo d'archives/REUTERS/Tobias Schwarz</p>