ASML se dit optimiste grâce aux tablettes et smartphones

mercredi 18 avril 2012 10h36
 

AMSTERDAM (Reuters) - ASML a livré mercredi des perspectives optimistes, estimant que l'engouement pour les smartphones, tablettes et autres ordinateurs ultraplats soutiendra ses ventes dans les six à neuf mois à venir.

En tant que leader mondial des machines de gravure des semi-conducteurs avec une part de marché de 75 à 80%, ASML passe pour un bon étalon du secteur high tech et les investisseurs suivent de près ses prévisions.

"Au vu du marché, nous sommes confiants (...) pour le restant de l'année; nous restons positifs", a dit le directeur financier Peter Wennink.

"Les puces vont directement dans des choses qui sont actuellement très courues, soit tout ce qui est mobile, médias, internet et plus particulièrement les smartphones et les tablettes."

Le cabinet spécialisé Gartner a indiqué ce mois-ci qu'il anticipait une hausse de 2,5% des dépenses informatiques dans le monde, à 3.700 milliards de dollars, alors qu'il projetait auparavant une progression de 3,7%, évoquant le raffermissement du dollar et la baisse des dépenses publiques dans la zone euro.

ASML anticipe un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros au deuxième trimestre après 1,25 milliard au premier trimestre et projette des ventes stables au troisième trimestre.

Le consensus Reuters donnait des ventes de 1,209 milliard au premier trimestre.

Wennink a dit que les perspectives du quatrième trimestre restaient "quelque peu incertaines". La valeur du carnet de commandes était de 865 millions d'euros au premier trimestre mais Wennink estime difficile de prédire ce qu'il sera au deuxième trimestre car les commandes reçues sont moins nombreuses mais de plus grande ampleur.

Cette incertitude plombe l'action en Bourse, qui chute de 2,7% à 36,9 euros. Elle avait atteint voici deux semaines son niveau le plus élevé depuis octobre 2000.   Suite...

 
<p>Le leader mondial des machines de gravure des semi-conducteurs ASML a enregistr&eacute; un b&eacute;n&eacute;fice net un peu meilleur que pr&eacute;vu au premier trimestre et anticipe un chiffre d'affaires stable au troisi&egrave;me trimestre, du niveau de celui du premier semestre. /Photo prise le 18 janvier 2012/REUTERS/Robin van Lonkhuijsen/United Photos</p>