Nokia sera déficitaire dans les combinés, l'action dégringole

mercredi 11 avril 2012 18h08
 

par Tarmo Virki

HELSINKI (Reuters) - Nokia a chuté en Bourse mercredi après avoir lancé un avertissement sur ses résultats dans sa branche téléphones et fait état d'un bug logiciel sur son nouveau modèle phare, le Lumia 900, jetant un doute sur les ambitions d'un retour en force du fabricant finlandais sur le marché des smartphones.

Le groupe, qui pâtit de la concurrence féroce d'Apple et Google, a profondément remanié sa gamme de smartphones au cours de l'année écoulée, équipant ceux-ci du système d'exploitation Windows de Microsoft dans l'espoir de regagner du terrain perdu.

Mais Nokia a prévenu que sa branche téléphones accuserait au premier trimestre une perte d'exploitation représentant environ de 3% de son chiffre d'affaires. Le groupe visait auparavant l'équilibre. Pour le trimestre suivant, le groupe finlandais prévoit une perte similaire ou supérieure.

Les 29 analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une marge bénéficiaire de 0,4% au premier trimestre et 2,1% au deuxième.

Après cette annonce, l'action Nokia a perdu jusqu'à 19% à 3,10 euros, pour atteindre son plus bas niveau depuis 1997. Elle a terminé la séance en baisse de 14,5% à 3,27 euros. Le titre avait déjà perdu plus de la moitié de sa valeur depuis l'abandon par Nokia de sa plate-forme Symbian, en février 2011, au profit de Windows.

"C'est un désastre", commente Thomas Langer pour WestLB. "Les ventes des appareils Symbian sont en train de chuter plus vite que nous ne l'anticipions (...) et la montée des modèles Lumia n'est pas assez rapide pour compenser ce déclin."

TERRAIN PERDU

Nokia fait état d'une concurrence particulièrement rude sur les marchés émergents comme la Chine, l'Inde, le Moyen-Orient et l'Afrique, où il avait jusqu'à présent bien résisté.   Suite...

 
<p>Nokia a chut&eacute; en Bourse mercredi et a cl&ocirc;tur&eacute; sur un recul de 14,5% apr&egrave;s avoir lanc&eacute; un avertissement sur ses r&eacute;sultats dans sa branche t&eacute;l&eacute;phones et fait &eacute;tat d'un bug logiciel sur son nouveau mod&egrave;le phare, le Lumia 900, jetant un doute sur les ambitions d'un retour en force du fabricant finlandais sur le march&eacute; des smartphones. /Photo prise le 18 juillet 2011/REUTERS/Jussi Helttunen/Lehitikuva</p>