Sony prévoit désormais une perte annuelle record

mardi 10 avril 2012 16h07
 

par Tim Kelly

TOKYO (Reuters) - Sony a annoncé mardi prévoir une perte nette annuelle record de 520 milliards de yens (4,88 milliards d'euros) au titre de son exercice 2011-2012, représentant plus du double de la perte anticipée en février, dix jours après la prise officielle de fonction de son nouveau patron.

Le fabricant japonais d'électronique grand public explique le creusement de son déficit prévisionnel par l'annulation de crédits d'impôt.

Sony, qui s'apprêterait à supprimer quelque 10.000 emplois, soit environ 6% de ses effectifs mondiaux, d'ici la fin de l'année selon le quotidien japonais Nikkei, souffre de la faiblesse de la demande pour ses téléviseurs et de la concurrence de rivaux plus innovants comme l'américain Apple ou le sud-coréen Samsung Electronics.

Le groupe a toutefois dit prévoir de renouer avec les bénéfices dès l'exercice fiscal en cours, avec un bénéfice d'exploitation annuel de 180 milliards de yens, contre une perte d'exploitation de 95 milliards pour l'exercice écoulé.

Les difficultés de Sony sont emblématiques de la situation de tout le secteur japonais de l'électronique grand public. Mardi, le fabricant de téléviseurs LCD Sharp a lui aussi relevé sa prévision de perte nette pour l'exercice qui s'est clos fin mars. Il prévoit désormais un déficit de 380 milliards de yens, contre 290 milliards auparavant.

Kazuo Hirai, qui a pris la direction générale de Sony le 1er avril, s'est dit prêt à prendre "des mesures douloureuses" pour relancer le groupe. Il a dit qu'il n'hésiterait pas à réduire la voilure pour des activités qu'il considérera comme non compétitives, voire à les arrêter.

Il présentera sa stratégie de redressement de façon plus détaillée jeudi lors d'un point de presse.

Ce vétéran de Sony, connu pour avoir relancé la marque PlayStation par de fortes baisses de prix, a promis de redresser la branche téléviseurs en deux ans. Cette activité a perdu à elle seule dix milliards de dollars en dix ans.   Suite...

 
<p>La silhouette du directeur financier de Sony, Masaru Kato. Le groupe d'&eacute;lectronique grand public japonais pr&eacute;voit une perte nette annuelle record de 520 milliards de yens (4,88 milliards d'euros) au titre de son exercice 2011-2012, plus du double de la perte de 220 milliards de yens qu'il pr&eacute;voyait en f&eacute;vrier. /Photo prise le 10 avril 2012/REUTERS/Issei Kato</p>