Virgin Mobile riposte à Free avec des offres "quadruple play"

mardi 3 avril 2012 17h56
 

par Gwénaëlle Barzic

PARIS (Reuters) - L'opérateur mobile virtuel Virgin Mobile mise sur son réseau de distribution et son arrivée dans le fixe avec des offres agressives pour tirer son épingle du jeu dans un marché des télécoms devenue une "jungle" avec le lancement de Free Mobile.

Sa maison mère Omea Telecom, qui possède également trois petites marques de téléphonie mobile, a perdu 24.000 abonnés depuis le début de l'année sur un total de deux millions, victime comme le reste du secteur de l'arrivée du quatrième entrant avec des offres à prix choc.

"Indiscutablement, Free a été un très gros succès", a déclaré mardi le président Geoffroy Roux de Bézieux lors d'une conférence de presse.

"Le match aller c'est joué, on a perdu 24.000 clients", a ajouté le dirigeant du premier opérateur mobile sans réseau (MVNO) en France, dont l'objectif est désormais de remporter "le match retour".

L'opérateur mobile, né il y a six ans, fait le pari du fixe avec le lancement d'une "box" à son nom et la commercialisation de deux forfaits "quadruple play" associant téléphonie fixe, mobile, télévision et internet.

A la différence de ses concurrents qui rivalisent de prouesses technologiques et esthétiques, Virgin Mobile propose une offre basique dans le but d'offrir un prix d'entrée de gamme attractif à 29,99 euros par mois, sans engagement.

Il espère ainsi se faire une place sur un marché de l'ADSL redevenu selon lui "oligopolistique" après une période de forte concurrence.

Les prix des abonnements atteignent parfois 40 euros par mois aujourd'hui alors qu'ils étaient restés sous la barre des 30 euros pendant une bonne partie des années 2000, souligne l'opérateur qui met également en avant la progression de la marge ADSL des opérateurs, Free en tête.   Suite...