Apple pourrait changer la donne chez les manufacturiers chinois

vendredi 30 mars 2012 12h47
 

par Noel Randewich

SAN FRANCISCO (Reuters) - Les fabricants d'électroménager, de jouets et autres manufacturiers, déjà confrontés à une hausse des salaires en Chine, vont subir une pression supplémentaire après la décision d'Apple et de son sous-traitant Foxconn d'améliorer les conditions de travail dans les sites de production.

Foxconn, une filiale du taïwanais Hon Hai Precision Industry qui produit les iPhone, iPad et autres appareils d'Apple, va augmenter substantiellement les salaires, engager plusieurs dizaines de milliers de salariés et s'attaquer aux problèmes des heures supplémentaires illégales, de la sécurité et de l'amélioration des conditions de vie des salariés.

Cette décision est la réponse à l'une des plus importantes enquêtes jamais menées sur les activités d'une société américaine hors des Etats-Unis. Apple a accepté l'enquête, effectuée par la Fair Labor Association, alors que le groupe est de plus en plus accusé de faire fabriquer ses produits sur le dos de salariés chinois mal traités.

L'association, en présentant ses conclusions après avoir mené des investigations dans trois usines Foxconn auprès de plus de 35.000 salariés, dit avoir découvert de multiples violations du droit de travail, comme de nombreuses heures supplémentaires non payées ou un temps de travail excessif.

Au vu de sa rentabilité élevée et de sa position de force auprès de ses fournisseurs, la décision d'Apple en faveur des travailleurs chinois fabriquant ses produits ne devrait pas contraindre le groupe à augmenter ses prix.

Mais cette décision pourrait indirectement contraindre les entreprises ayant massivement recours à la force du travail de la deuxième puissance économique mondiale - au premier chef les fabricants de vêtements - à consacrer davantage de ressources aux rémunérations et donc à accepter un recul de leurs profits.

LE TRAVAIL NE REPRÉSENTE QUE 5% DU COÛT D'UN IPHONE

"Le fait que des groupes d'électronique augmentent les salaires va avoir des conséquences sur l'ensemble du secteur manufacturier", a noté Paul Martyn, vice-président de Supply Strategy.   Suite...

 
<p>Usine Foxconn &agrave; Shenzhen, en Chine, o&ugrave; sont fabriqu&eacute;s les iPhone, iPad et autres appareils d'Apple. Les fabricants d'&eacute;lectrom&eacute;nager, de jouets et autres manufacturiers, d&eacute;j&agrave; confront&eacute;s &agrave; une hausse des salaires en Chine, vont subir une pression suppl&eacute;mentaire apr&egrave;s la d&eacute;cision d'Apple et de son sous-traitant Foxconn d'am&eacute;liorer les conditions de travail dans les sites de production. /Photo prise le 29 mars 2012/REUTERS/Tyrone Siu</p>