Mesures d'urgence à SFR avant un plan de réorganisation

jeudi 29 mars 2012 16h16
 

par Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - SFR, mis sous pression par le lancement de Free Mobile, a engagé la mise en oeuvre d'une série de mesures d'urgences pour réduire ses coûts en prélude à la mise au point d'un plan de réorganisation plus vaste attendu d'ici l'été, selon un document interne obtenu jeudi par Reuters.

Le détail de ces mesures dites "conservatoires" a été présenté aux représentants du personnel mercredi lors d'un comité d'entreprise présidé par Jean-Bernard Lévy, dirigeant de la maison mère Vivendi et nouveau PDG de l'opérateur télécoms, a-t-on dit à Reuters de sources syndicales.

"SFR souhaite se donner du temps afin d'analyser posément les conséquences de ce bouleversement du marché", peut-on lire dans le document d'une trentaine de pages présenté lors du comité d'entreprise.

"Cette réflexion pourra conduire à la révision de la stratégie de SFR qui sera alors présentée en CCE une fois aboutie", est-il ajouté dans le document.

Selon deux sources syndicales, la direction de SFR prévoit de présenter d'ici l'été un plan stratégique prévoyant une réorganisation en profondeur de l'entreprise face à la nouvelle donne sur le marché du mobile provoquée par le lancement en début d'année de Free Mobile avec des offres à prix cassés.

En dépit de la baisse des tarifs d'une partie de ses offres, SFR a fait état de 200.000 pertes d'abonnés au cours des deux premiers mois de l'année, soit 1% de l'ensemble de son parc, et dit anticiper un recul de 12% à 15% de son Ebitda en 2012.

Début mars, Jean-Bernard Lévy a annoncé son intention de "serrer les boulons" chez SFR en revoyant l'organisation, les offres et les coûts de l'opérateur, mais sans fournir de calendrier précis.

Dans l'attente de l'élaboration du plan stratégique, l'opérateur mobile a engagé une première série de mesures visant à réduire ses coûts.   Suite...

 
<p>SFR, mis sous pression par le lancement de Free Mobile, a engag&eacute; la mise en oeuvre d'une s&eacute;rie de mesures d'urgences pour r&eacute;duire ses co&ucirc;ts en pr&eacute;lude &agrave; la mise au point d'un plan de r&eacute;organisation plus vaste attendu d'ici l'&eacute;t&eacute;, selon un document interne obtenu jeudi par Reuters. /Photo d'archives/REUTERS/Bob Strong</p>