Accord trouvé à Bruxelles sur la réforme de l'itinérance mobile

mercredi 28 mars 2012 15h57
 

PARIS/BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne et le Parlement européen sont parvenus à un accord de principe sur une réforme des tarifs pratiqués par les opérateurs de téléphonie mobile en matière d'itinérance, ce qui permettra aux consommateurs de réduire leur facture quand ils voyagent à l'étranger.

Cet accord, annoncé mercredi par l'Union européenne, devrait être approuvé par le Parlement en mai et entrer en vigueur en juillet.

Sur la question des tarifs de l'itinérance et du rythme de leur baisse dans les années à venir, l'accord fait figure de compromis entre la proposition initiale de la Commission européenne et celle, plus rigoureuse, avancée par le Parlement en février.

Cette réforme, qui risque de peser sur les recettes des géants européens du secteur comme France Télécom et Deutsche Telekom, vise également à favoriser la concurrence en permettant aux consommateurs de choisir un nouveau fournisseur mobile quand ils changent de pays.

Dans les faits, cette mesure ouvre un nouveau marché pour les services d'itinérance, en n'obligeant plus les consommateurs à utiliser l'opérateur de leur pays d'origine.

Les parlementaires européens ont débattu neuf mois durant de l'ampleur des réductions de tarifs envisageables. Les prix finalement établis sont nettement inférieurs à ceux proposés par la Commission en juillet dernier.

D'après l'accord, les frais applicables aux appels émis en itinérance au sein de l'UE ne pourront dépasser 29 cents par minute, tandis que les appels reçus hors du pays d'origine seront facturés au maximum 8 cents par minute.

Les SMS émis en itinérance ne pourront être facturés plus de 9 cents et l'accès à Internet 70 cents par méga-octet.

D'ici à 2014, ces plafonds tarifaires devraient être abaissés d'encore un tiers environ, tandis que les tarifs d'accès à Internet tomberont à 20 cents par méga-octet.

Leila Abboud et Claire Davenport, Danielle Rouquié et Natalie Huet pour le service français, édité par Jean Décotte

 
<p>La Commission europ&eacute;enne et le parlement europ&eacute;en sont parvenus &agrave; un accord de principe sur les tarifs pratiqu&eacute;s par les op&eacute;rateurs de t&eacute;l&eacute;phonie mobile en mati&egrave;re d'itin&eacute;rance, ce qui permettra aux consommateurs de r&eacute;duire leur facture quand ils voyagent &agrave; l'&eacute;tranger. Cet accord devrait &ecirc;tre approuv&eacute; par le Parlement en mai et entrer en vigueur en juillet. /Photo d'archives/REUTERS/Luke MacGregor</p>